Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Centenaire de la Première Guerre mondiale

La Première guerre mondiale (1914-18) © dpa/pa

La Première guerre mondiale (1914-18), © dpa/pa

04.05.2018 - Article

Près de dix millions de morts. Vingt millions de blessés. Des individus déboussolés. Des familles éprouvées. Des sociétés déstabilisées. Des États fragilisés, voire démembrés. La Première Guerre mondiale (1914-1918) a été une tragédie pour la France, pour l’Allemagne et pour toute l’Europe.

Près de dix millions de morts. Vingt millions de blessés. Des individus déboussolés. Des familles éprouvées. Des sociétés déstabilisées. Des États fragilisés, voire démembrés. La Première Guerre mondiale (1914-1918) a été une tragédie pour la France, pour l’Allemagne et pour toute l’Europe - la « tragédie originelle du XXe siècle ».

À l’heure du Centenaire, elle fait l’objet de nombreuses commémorations et publications dans plusieurs pays, dont l’Allemagne et la France.

Se retourner vers le passé est utile pour mieux comprendre les événements, voire en tirer des enseignements. Pour prolonger, aussi, le travail de mémoire engagé depuis un siècle (avec des différences selon les pays). Et enfin pour replacer la Grande Guerre dans le cheminement qui a transformé les anciens belligérants en bâtisseurs d’une Europe de la paix.

Mais le centenaire de la Grande Guerre fournit aussi l’occasion de réfléchir sur le présent. Et ce, par-delà les frontières. Le souvenir de la Grande Guerre est notre héritage commun.


Pour en savoir plus :  „Souvenir et mémoire“