Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

« Tous ensemble pour relancer l’Europe ». L’Allemagne prend la présidence du Conseil de l’Union européenne

Logo de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne 2020

Présidence allemande du Conseil de l'Union européenne 2020, © Gouvernement fédéral

30.06.2020 - Article

À compter du 1er juillet 2020, l’Allemagne exercera pour six mois la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne. Notre objectif pour l’UE : nous montrer solidaires et unis à l’intérieur de l’UE et capables d’agir et souverains dans les relations de l’UE avec l’extérieur.

C’est la 13e fois que l’Allemagne préside le Conseil de l’UE. La dernière présidence allemande remonte à 2007. Pendant toute la durée de la présidence, les représentantes et représentants du gouvernement fédéral présideront les réunions à tous les niveaux au sein du Conseil, à l’exception des relations extérieures de l’UE, contribuant ainsi à assurer la continuité des travaux de l’UE au Conseil. En raison de la pandémie de Covid-19, l’Allemagne veut mettre l’accent sur la relance économique et sociale tout en renforçant la capacité de réponse de l’Union aux thèmes d’avenir d’importance stratégique tels que le changement climatique, les réfugiés et la migration, l’État de droit et le passage au numérique.

Aux yeux du ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas, une chose est certaine:

La pandémie de Covid-19 a touché plus gravement certains pays de l’Union européenne que d’autres, mais ses répercussions économiques et sociales concernent toute l’Europe. Nous ne réussirons donc à sortir de la crise qu’ensemble. En tant que pays présidant le Conseil de l’Union européenne, l’Allemagne veut jouer un rôle de moteur et d’intermédiaire. Notre mission sera de bâtir des ponts et de trouver des solutions qui bénéficieront finalement à tous en Europe. L’Union européenne doit être autant en capacité d’action et souveraine vis-à-vis de l’extérieur qu’elle n’est unie et solidaire en son sein. Nous ne voulons être sous la tutelle de personne. Nous voulons suivre notre propre voie et pouvoir agir sur le plan géopolitique.

Le programme s’appuie donc sur les grands principes suivants :

  • Une maîtrise durable de la crise du coronavirus
  • Une Europe plus forte et plus innovante
  • Une Europe juste
  • Une Europe durable
  • Une Europe de la sécurité et des valeurs communes
  • Une Europe forte dans le monde

Trio de présidences avec le Portugal et la Slovénie

Les États membres qui assurent la présidence travaillent par groupes de trois, appelés « trios ». Ce système a été introduit par le traité de Lisbonne en 2009. Le trio fixe les objectifs à long terme et élabore un programme commun définissant les thèmes et les grandes questions qui seront traités par le Conseil au cours d’une période de dix-huit mois. Sur la base de ce programme, chacun des trois pays élabore son propre programme semestriel plus détaillé. L’Allemagne ouvre un nouveau trio de présidences. En 2021, le Portugal puis la Slovénie prendront la relève.

Les tâches de la présidence

La présidence a pour rôle de donner une impulsion aux travaux législatifs du Conseil tout en maintenant la continuité du programme de l’UE et en veillant au déroulement harmonieux du processus législatif et à une bonne coopération entre les États membres. Pour y parvenir, la présidence doit jouer le rôle d’un intermédiaire intègre et neutre.

La présidence a deux tâches principales :

1. Planifier et présider les sessions du Conseil et les réunions de ses instances préparatoires

La présidence préside les sessions des différentes formations du Conseil (à l’exception du Conseil des affaires étrangères) et les réunions des instances préparatoires du Conseil, parmi lesquelles les comités permanents tels que le Comité des représentants permanents (Coreper) et les groupes et comités qui traitent de sujets très spécifiques.

La présidence veille au bon déroulement des débats et à l’application correcte du règlement intérieur et des méthodes de travail du Conseil.

Elle organise aussi diverses réunions formelles et informelles à Bruxelles et dans le pays qui exerce la présidence tournante.

2. Représenter le Conseil dans les relations avec les autres institutions de l’UE

La présidence représente le Conseil dans les relations avec les autres institutions de l’UE, en particulier avec la Commission et le Parlement européen. Son rôle est de tenter de dégager un accord sur des dossiers législatifs dans le cadre de trilogues, de réunions de négociation informelle et de réunions du comité de conciliation.

La présidence travaille en étroite coordination avec :

  • le président du Conseil européen
  • le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Elle appuie leurs travaux et peut parfois être appelée à effectuer certaines tâches pour le haut représentant, comme représenter le Conseil des affaires étrangères devant le Parlement européen ou présider le Conseil des affaires étrangères quand il examine des questions de politique commerciale commune.

Retour en haut de page