Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Des règles internationales pour le numérique : un engagement commun

Salle comble lors de la réunion « Digital Governance »

Salle comble lors de la réunion « Digital Governance  », © Thomas Trutschel/ photothek.de

13.11.2019 - Article

Un sujet en particulier a dominé la réunion de l’Alliance pour le multilatéralisme dans le cadre du Forum de Paris sur la paix 2019 : comment faire face aux défis et aux questions que posent les nouvelles technologies numériques à la politique et aux sociétés à l’échelle mondiale ?

Créer de nouveaux réseaux

Pour le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, et son homologue français, Jean-Yves Le Drian, la réponse est la suivante : la garantie de la sécurité dans le cyberespace et l’endiguement des menaces liées au numérique ne peuvent être résolus qu’ensemble. La réunion sur les «  Innovative partnerships for digital governance » a donc porté sur la question de savoir comment les acteurs étatiques et les représentantes et représentants de la société civile et de l’industrie peuvent coopérer sur des instruments juridiques destinés à régir l’utilisation des nouvelles technologies.

À l’ouverture de la réunion, le chef de la diplomatie allemande a souligné l’importance de la coopération en réseau dans ce domaine :

Il est important de créer de nouveaux réseaux, c’est-à-dire des réseaux au-delà des frontières nationales, et ce, non seulement mais surtout dans le domaine des technologies numériques.

La sécurité dans le cyberespace

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas inaugure la réunion « Digital Governance »
Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas inaugure la réunion « Digital Governance »© Thomas Trutschel/ photothek.de

Comment identifier les responsables de cyberattaques ? Comment faire comprendre que les activités criminelles et les comportements malveillants dans le cyberespace doivent avoir également des conséquences ? Cette question parmi d’autres fait suite à des initiatives comme l’« Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace » lancé par l’Alliance pour le multilatéralisme. Les participants du Forum ont discuté à Paris de ce qu’il fallait faire pour mettre en œuvre à l’échelle mondiale les recommandations de l’Appel de Paris.

Lutter contre la désinformation

Comment contrer efficacement les campagnes de désinformation ? Comment empêcher les réseaux sociaux d’influencer les élections ? À Paris, le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, s’est entretenu avec les autres participants des possibilités de renforcer, à travers la coopération internationale, les efforts des États pour lutter contre la désinformation et de protéger et promouvoir en même temps la liberté d’opinion et de la presse. La déclaration « Partenariat international pour l’information et la démocratie », présentée en septembre dernier à New York par l’Alliance pour le multilatéralisme, va dans ce sens. Elle est en effet dirigée contre l’utilisation manipulatrice de fausses informations en vue d’affaiblir la démocratie.

Pour plus d’informations :

Discours du ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas lors de la réunion de l’Alliance pour le multilatéralisme au Forum de Paris sur la paix « Innovative partnerships for digital governance » (en allemand)

Retour en haut de page