Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Berlin va accueillir une conférence sur la Libye

La chancelière Angela Merkel s’est rendue samedi à Moscou pour une réunion de travail sur les dossiers internationaux avec le président russe, Vladimir Poutine. Elle était accompagnée du chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas

La chancelière Angela Merkel s’est rendue samedi à Moscou pour une réunion de travail sur les dossiers internationaux avec le président russe, Vladimir Poutine. Elle était accompagnée du chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, © Sputnik

13.01.2020 - Article

Le sujet a été au centre d’un entretien de la chancelière Angela Merkel avec le président russe, Vladimir Poutine, à Moscou samedi.

Le gouvernement allemand va organiser une conférence internationale sur la Libye dans le courant du mois de janvier à Berlin. Le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, l’a confirmé ce lundi, sans toutefois avancer de date certaine.

L’objectif sera de « donner le coup d’envoi de pourparlers de paix », a souligné M. Seibert. La Libye est en proie aux luttes intestines depuis la mort de son dirigeant Mouammar Kadhafi, en 2011. Depuis neuf mois, des combats meurtriers opposent aux portes de Tripoli le maréchal Khalifa Haftar au chef du gouvernement d’union nationale reconnu par l’ONU, Fayez al-Sarraj. Un cessez-le-feu, négocié à l’initiative de la Turquie et de la Russie, est toutefois entré en vigueur dans la nuit de samedi à dimanche. « Une bonne décision », a salué M. Seibert.

« Un pas dans la bonne direction », avait déclaré dès ce week-end la chancelière Angela Merkel. La chancelière, accompagnée du chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, s’est rendue samedi à Moscou pour une réunion de travail avec le président russe, Vladimir Poutine. La Libye a été au centre de ce rendez-vous fixé de longue date. « Nous espérons que les efforts russo-turcs porteront leurs fruits », a déclaré la chancelière.

La rencontre était cependant consacrée à l’ensemble des grands dossiers internationaux. Angela Merkel s’est ainsi prononcée pour une solution politique non seulement en Libye, mais également dans le conflit syrien. Elle a réaffirmé aux côtés de Vladimir Poutine qu’il fallait tout faire pour préserver l’accord sur le nucléaire iranien et empêcher l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire. Elle a aussi évoqué avec le président russe la nécessaire stabilisation en Irak après la récente attaque de bases américaines en Irak par l’Iran. Enfin, les deux dirigeants ont préparé la prochaine rencontre en « format Normandie » sur l’Ukraine.

A.L.

Retour en haut de page