Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Créer des couloirs de la paix

Une équipe de l’UNMAS en Iraq se prépare à passer à l’action

Une équipe de l’UNMAS en Iraq se prépare à passer à l’action, © UNMAS

04.02.2020 - Article

Dans les territoires iraquiens repris à l’EI, les mines et engins explosifs restent l’un des plus grands obstacles au retour de la population en fuite. Avec le soutien de l’Allemagne, le Service de la lutte antimines de l’ONU fournit une contribution essentielle à la stabilisation du pays.

Un danger invisible

Les restes de la tyrannie exercée par l’organisation terroriste État islamique (EI) et de son expulsion demeurent enfouis dans le sol, mais aussi sous les décombres et les gravats : partout dans les territoires libérés du joug de l’EI par la coalition internationale contre l’EI se trouvent des mines, pièges et autres engins explosifs tels que des munitions non explosées ou des gilets explosifs. Ces restes compliquent les travaux de déblayage et font lourdement obstacle au retour des déplacés. Dans de nombreuses communautés, ces restes ont des effets déstabilisateurs durables : le risque invisible demeure et, partant, le souvenir de l’organisation terroriste EI. La société profondément traumatisée ne peut guère prendre un nouveau départ si les engins explosifs cachés peuvent à tout moment faire des morts et des blessés.

Aide à l’entraide

L’Iraq est l’une des régions d’intervention prioritaire du Service de la lutte antimines de l’ONU (UNMAS). L’UNMAS envoie son propre personnel pour enlever dans les territoires repris à l’EI les mines et engins explosifs laissés par cette dernière et soutient le gouvernement iraquien pour qu’il puisse mettre en place des structures de déminage étatiques. La stabilisation durable signifiant aussi avant tout associer étroitement les civils de retour, l’UNMAS informe la population des régions concernées sur les dangers liés aux restes explosifs cachés.

Une stabilisation durable

Le gouvernement fédéral considère les programmes de déminage et de formation menés par l’UNMAS comme une contribution essentielle aux efforts déployés par le gouvernement iraquien et la communauté internationale pour stabiliser l’Iraq dans la durée et permettre le retour des populations chassées par l’EI. Depuis 2016, le ministère fédéral des Affaires étrangères a fourni une enveloppe de 43,2 millions d’euros pour soutenir les activités de l’UNMAS dans le cadre de l’aide allemande à la stabilisation de l’Iraq. Heiko Maas a déclaré au sujet de la poursuite de l’aide allemande :

Sans déminage, le retour est impossible. L’UNMAS crée des couloirs de la paix. Afin que ces couloirs restent ouverts, l’Allemagne continuera à œuvrer pour stabiliser les territoires repris à l’EI.

Retour en haut de page