Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Mémoire internationale de la Shoah : l’Allemagne assume la présidence de l’IHRA

Cérémonie officielle de passation de la présidence de l'IHRA du Luxembourg à l’Allemagne

Cérémonie officielle de passation de la présidence de l'IHRA du Luxembourg à l’Allemagne, © Thomas Koehler/photothek.net

04.03.2020 - Article

L’année 2020 marque le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la libération des camps de concentration. Lors de cette année de commémoration, l’Allemagne assume pour la première fois la présidence de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocaust (IHRA).

Priorité sur la lutte contre le négationnisme

La présidence allemande met l’accent sur trois thèmes.

  • Sa priorité pour la période 2020/21 est la lutte contre la relativisation et la déformation de la Shoah. Il s’agit concrètement de lutter contre la distorsion des faits et la banalisation de la Shoah en public, dans les sites mémoriaux, mais aussi en ligne. À cet effet, l’IHRA créera cette année un réseau d’experts internationaux dont le but sera de développer et de diffuser des contre-stratégies. Le ministère fédéral des Affaires étrangères soutiendra la mise en place de ce groupe de travail international contre la déformation de la Shoah à hauteur de 1 million d’euros.
  • L’Allemagne s’efforcera davantage à plaider pour que les États membres de l’IHRA adoptent les deux définitions de travail élaborées par cette dernière concernant le négationnisme et la déformation de la Shoah ainsi que l’antisémitisme. Par ailleurs, le gouvernement fédéral soutient le travail de préparation d’une définition commune de l’antitsiganisme.
  • En décembre dernier, l’IHRA a adopté à l’unanimité des « recommandations pour l’enseignement de la Shoah », dont la diffusion et l’application sont soutenues par l’Allemagne. Cela vaut aussi pour leur utilisation dans le pays : par le biais de la Conférence permanente des ministres de l’éducation et des affaires culturelles des Länder ainsi que du centre fédéral et des centres des Länder pour l’éducation politique, elles doivent être davantage mises en œuvre en Allemagne.

Troïka avec le Luxembourg et la Grèce

Après l’Autriche, c’est donc au tour de l’Allemagne d’assumer la présidence de l’IHRA du 3 mars 2020 au mois de mars 2021, date à laquelle la Grèce prendra le relais. La présidence allemande coopère avec son prédécesseur et son successeur. Cette troïka travaille en étroite concertation, notamment sur les contenus prioritaires et les thèmes à évoquer. L’Allemagne organisera cette année deux séances plénières, une au ministère fédéral des Affaires étrangères à Berlin en juillet et l’autre à Leipzig début décembre.

Œuvrer ensemble à la mémoire de la Shoah

L’IHRA est la principale institution internationale chargée de promouvoir, de faire progresser et de soutenir l’information, la recherche et le travail de mémoire concernant l’Holocauste et le génocide commis contre les Sinti et les Rom. Elle rassemble des représentants du gouvernement ainsi que des experts en matière de travail de mémoire et d’éducation. L’IHRA compte 34 membres dans le monde entier qui se sont engagés à préserver à jamais la mémoire des juifs assassinés pendant la Shoah et de ceux qui ont survécu.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site Internet de la présidence allemande de l’IHRA.

Retour en haut de page