Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne assure la présidence de l’IHRA

04.03.2020 - Article

À l’occasion de la cérémonie de passation de la présidence de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA) du Luxembourg à l’Allemagne qui s’est tenue à Berlin, le ministre adjoint chargé des affaires européennes, Michael Roth, a déclaré le 3 mars :

C’est à dessein que l’Allemagne a pris la décision d’assurer la présidence de l’IHRA en cette année de commémoration. Par cette démarche, nous assumons notre responsabilité historique et entendons ainsi envoyer un signal fort en ces temps où la liberté, la démocratie et la diversité sont mises à rude épreuve.

Tous les membres de l’IHRA se sont engagés à regarder leur histoire en face en examinant de manière critique et sincère leur héritage historique. En Allemagne, nous ne savons que trop bien qu’il s’agit là d’un processus à la fois long et douloureux. Et il reste encore beaucoup à faire sur la carte des lieux de mémoire européens. Œuvrons ensemble pour sensibiliser les esprits au chapitre le plus sombre de notre histoire commune.

Contexte
À partir du 3 mars, l’Allemagne assumera pendant un an la présidence de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (International Holocaust Remembrance Alliance, IHRA). L’IHRA est la principale institution internationale chargée de promouvoir, de faire progresser et de soutenir l’information, la recherche et le travail de mémoire concernant l’Holocauste et le génocide commis contre les Sinti et les Rom. La priorité de la présidence allemande est la lutte contre la relativisation et la déformation de la Shoah. C’est dans ce cadre que le ministère fédéral des Affaires étrangères apporte son soutien, à hauteur d’un million d’euros, à la mise en place d’un groupe de travail international contre la déformation de la Shoah composé d’experts internationaux. Michaela Küchler, représentante spéciale chargée des relations avec les organisations juives ; questions relatives à l’antisémitisme, intérêts internationaux des Sinti et Rom, mémoire de la Shoah au sein du ministère fédéral des Affaires étrangères, dirigera la délégation allemande pendant la présidence. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le nouveau site internet de l’IHRA.

Retour en haut de page