Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le multilatéralisme, une arme contre le coronavirus

Le ministreLe fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas à une visioconférence de l’Alliance pour le multilatéralisme

Le ministreLe  fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas à une visioconférence de l’Alliance pour le multilatéralisme, © Felix Zahn/photothek.net

22.04.2020 - Article

Comment la communauté internationale peut-elle vaincre la pandémie de Covid-19 ? Et comment renforcer les organisations internationales pour y parvenir ? Cette question a été discutée aujourd’hui dans le cadre de l’Alliance pour le multilatéralisme.

Visioconférence de l’Alliance pour le multilatéralisme
Visioconférence de l’Alliance pour le multilatéralisme© Felix Zahn/photothek.net

Comment la communauté internationale peut-elle vaincre la pandémie de Covid-19 ? Et comment renforcer les organisations internationales pour y parvenir ? Cette question a été discutée aujourd’hui dans le cadre de l’Alliance pour le multilatéralisme.

Les virus ne connaissent pas de frontières : environ deux millions de cas positifs au coronavirus ont été confirmés à l’échelle mondiale. Rares sont les pays épargnés par la pandémie. Tous les pays font face à de nouveaux défis sans précédent qu’aucun pays à lui tout seul ne peut relever.

Des ministres des Affaires étrangères du monde entier ont tenu aujourd’hui une réunion virtuelle consacrée à cette question dans le cadre de l’Alliance pour le multilatéralisme. Ils se sont entretenus non seulement de la question du soutien aux organisations internationales importantes, notamment l’Organisation mondiale de la santé, mais aussi des initiatives concrètes de l’Alliance, comme l’accès aux médicaments et aux vaccins, la lutte contre la désinformation autour du coronavirus et le renforcement des systèmes de santé à l’échelle internationale.

L’OMS, colonne vertébrale de la lutte contre la pandémie

Rencontre du ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas avec le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus en février à Genève
Rencontre du ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas avec le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus en février à Genève© Felix Zahn/photothek.net

« Nous avons besoin actuellement d’accroître et non de réduire la coordination internationale », a souligné le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas. Il faut renforcer les organisations internationales pour être en mesure de maîtriser la crise. Aussi l’Alliance pour le multilatéralisme soutient-elle l’appel à un cessez-le-feu mondial du secrétaire général António Guterres ainsi que le travail de l’Organisation mondiale de la santé comme instance de coordination centrale dans la lutte contre la pandémie.

Accès aux médicaments et vaccins : « un devoir d’humanité »

Dès que les possibilités de traitement du Covid-19 auront été explorées, il sera primordial de les mettre à la disposition de tout le monde. Cela vaut en particulier pour les populations qui vivent dans les pays où les systèmes de santé sont faiblement développés. Heiko Maas a déclaré :

C’est un devoir d’humanité que de distribuer équitablement le matériel de protection, les tests, les médicaments et les vaccins dès qu’ils sont disponibles.

Le prix humain de la désinformation

La désinformation aussi peut tuer. Face à la pandémie actuelle, il est important d’avoir librement accès aux informations sur le virus ou sur la propagation de la maladie. Par conséquent, il faut que l’accès aux médias indépendants soit protégé et le libre-échange d’informations soutenu.

Effets à long terme de la crise

Visite du ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas fin février à New York pour participer, entre autres, à une réunion de l’Alliance pour le multilatéralisme
Visite du ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas fin février à New York pour participer, entre autres, à une réunion de l’Alliance pour le multilatéralisme© Thomas Trutschel

Comment atténuer à l’avenir les crises sanitaires ? Cette question a également été à l’ordre du jour de la réunion des ministres des Affaires étrangères. « Nous voulons nous engager en faveur d’un renforcement des systèmes de santé à l’échelle internationale », a dit le chef de la diplomatie allemande, ce qui devrait permettre à l’avenir de contrôler très rapidement les agents pathogènes.

Alliance pour le multilatéralisme

L’Alliance pour le multilatéralisme a été créée par le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas et son homologue français Jean-Yves Le Drian. Le réseau suprarégional d’États partageant les mêmes valeurs veut œuvrer pour maintenir et développer l’ordre international fondé sur des règles. Il s’agit de renforcer au sein des organisations et formats qui existent déjà, les valeurs des Nations Unies, la coopération et l’application de règles équitables et de relever ensemble les défis de l’avenir.

Retour en haut de page