Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le Programme allemand de biosûreté

Un laboratoire de haute sécurité de l’Institut Robert Koch à Berlin

Un laboratoire de haute sécurité de l’Institut Robert Koch à Berlin, © Maurizio Gambarini/dpa

26.05.2020 - Article

Avec le Programme allemand de biosûreté, l’Allemagne met en œuvre des projets durables dans le domaine de la sûreté biologique.

Le ministère fédéral des Affaires étrangères a lancé en 2013 le Programme allemand de biosûreté par le biais duquel l’Allemagne met en œuvre, dans le cadre du Partenariat mondial du G7 contre la dissémination des armes et des matières de destruction massive, des projets durables dans le domaine de la sûreté biologique dans différents pays. Le programme contribue par ailleurs à consolider la Convention sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication et du stockage des armes bactériologiques (biologiques) ou à toxines et sur leur destruction (CIABT). Des projets dans neuf pays partenaires ainsi que deux projets suprarégionaux sont actuellement mis en œuvre durant la troisième phase du programme (2020-2022).


Graphique représentant l’engagement mondial
Graphique représentant l’engagement mondial© Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)

L’objectif du programme est d’aider les pays partenaires à contrôler les risques pour la sûreté biologique, tels que l’abus intentionnel d’agents pathogènes et de toxines, l’irruption de maladies hautement pathogènes ou les pandémies. D’une part, il vise ainsi à empêcher que des agents pathogènes biologiques ne puissent être utilisés de manière abusive, ce qui serait également dangereux pour l’Allemagne.

D’autre part, notre action dans les pays cibles en Afrique, en Asie centrale et en Europe orientale profite aussi aux systèmes de santé sur place et contribue à améliorer la sécurité nationale de nos partenaires.

Le programme consiste en plusieurs projets individuels dont la mise en œuvre est effectuée en coopération avec des institutions allemandes :

Illustration de l’approche méthodologique
Illustration de l’approche méthodologique© Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)

La priorité est mise sur l’Afrique et l’Asie centrale. Le programme se concentre sur six domaines : la sensibilisation, la biosûreté et la biosécurité, la surveillance des maladies, la détection et le diagnostic ainsi que la mise en réseau et le renforcement des capacités.

L’Allemagne a mis à disposition des pays partenaires plus de 45 millions d’euros pour la période 2013-2019 et environ 16,72 millions d’euros pour la période 2020-2022 afin de les aider à minimiser les risques biologiques et les risques de prolifération associés.

Retour en haut de page