Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La division de l’Allemagne surmontée

Michail Gorbatchev, Lech Walesa et Angela Merkel à Berlin en 2009

Michail Gorbatchev, Lech Walesa et Angela Merkel à Berlin en 2009, © dpa/picture-alliance

02.10.2020 - Article

Un nouvel ordre européen est scellé avec la réunification allemande. En voici les étapes les plus marquantes.

Le début de la fin de la partition de l’Europe remonte à dix ans avant le 3 octobre 1990, date de la réunification de l’Allemagne devenue depuis jour de fête nationale : le 14 août 1980, en effet, la presque totalité des 17 000 ouvriers et ouvrières des chantiers navals Lénine à Danzig, en Pologne, se mettent en grève. Les populations qui vivent derrière le « rideau de fer », comme l’appelaient les Occidentaux, découvrent alors que leur voix ne peut être totalement ignorée. Cinq ans plus tard, le 11 mars 1985, Mikhaïl Gorbatchev est élu nouveau secrétaire général du Parti communiste soviétique à Moscou. Cet événement marque le début de la deuxième grande étape vers l’unité allemande et la liberté en Europe. Après le 14 août 1980, le chemin est encore long et douloureux et de nombreuses personnes perdent leur liberté, voire la vie. Mais en 1990, enfin, les bases d’un nouvel ordre libéral sont posées dans toute l’Allemagne et en Europe avec le Traité de Moscou puis le traité d’adhésion de la RDA à la République fédérale.

Divisée depuis 1949, soit quatre ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne se réunifie pacifiquement grâce à l’engagement courageux de nombreux citoyens est-allemands en faveur de la démocratie et de la liberté :

Avant la réunification, il faut créer un cadre juridique pour apaiser les craintes et les peurs associées à la création de cette nouvelle Allemagne, très peuplée et économiquement puissante, au cœur de l’Europe. L’instrument à cet effet est le traité de Moscou, dit « traité 2+4 », par lequel la République fédérale d’Allemagne, la RDA ainsi que les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis, l’Union soviétique, la Grande-Bretagne et la Francenégocient les frontières et le statut de l’Allemagne :  Un but atteint à six

Après la réunification, l’Allemagne s’emploie à réduire les différences de niveaux de vie dans le pays et à harmoniser les systèmes issus des deux Allemagnes dans divers domaines : économie, sciences, jardins d’enfants, écoles et retraites :  25 années allemandes

Trente ans après cet événement historique, beaucoup de choses ont convergé mais pas toutes. Vous trouverez un bilan ici :  L’Allemagne sans le Mur
et ici :  Un pays – de nombreuses différences

La journaliste Angi, de Neubrandenburg
La journaliste Angi, de Neubrandenburg© Kitty Kleist-Heinrich

Comment les jeunes Allemands, qui ne connaissent la division du pays qu’à travers le récit de leurs parents, perçoivent-ils l’Allemagne ? Deutschland.de a interrogé des personnes nées l’année de la chute du Mur :

Pour en savoir plus sur l’unité allemande :

© https://www.deutschland.de/fr

Retour en haut de page