Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Une rencontre historique à Berlin

Les drapeaux allemand, émirien et israélien ainsi que le drapeau européen sur le toit du ministère fédéral des Affaires étrangères, lors d’une rencontre de Heiko Maas avec les ambassadeurs d’Israël et des Émirats arabes unis en septembre 2020

Les drapeaux allemand, émirien et israélien ainsi que le drapeau européen sur le toit du ministère fédéral des Affaires étrangères, lors d’une rencontre de Heiko Maas avec les ambassadeurs d’Israël et des Émirats arabes unis en septembre 2020, © Felix Zahn/photothek.net

07.10.2020 - Article

Ce n’est que depuis le mois de septembre, après la signature des accords d’Abraham, qu’Israël et les Émirats arabes unis entretiennent des relations diplomatiques. À Berlin, les ministres des Affaires étrangères des deux pays se rencontrent pour la première fois.

De quoi est-il question ?

C’est à Berlin que se rencontrent pour la première fois le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, et son homologue émirien, Abdullah bin Zayed. Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, accueille ses deux homologues dans sa résidence des hôtes à Berlin-Tegel, la villa Borsig. Israël et les Émirats arabes unis ont fait l’annonce l’été dernier de la normalisation de leurs relations. En contrepartie, le gouvernement israélien a suspendu l’annexion prévue de certaines parties de la Cisjordanie.

L’Allemagne a salué expressément l’établissement de relations diplomatiques entre les deux pays, qui s’est effectué sous la médiation des États-Unis. Ce développement est la preuve que les pays au Proche et au Moyen-Orient peuvent coexister pacifiquement ; il ouvre également diverses possibilités en matière de coopération économique, de coopération dans le domaine de la recherche et du développement, ainsi que d’échanges culturels entre les pays de la région. Ce développement a également permis de faire bouger les choses, comme on a pu le voir récemment lorsque, prenant exemple sur les Émirats arabes unis, Bahreïn a à son tour établi des relations diplomatiques avec Israël. Par ailleurs, l’Arabie saoudite a ouvert son espace aérien à des vols directs entre Tel Aviv et Abou Dhabi.

Pourquoi l’Allemagne s’engage-t-elle dans ce processus ?

L’Allemagne et ses partenaires européens espèrent que ces développements donneront de nouvelles impulsions au processus de paix au Proche-Orient. En effet, pour qu’il y ait une stabilité durable et que la paix soit établie dans la région, il est indispensable de trouver une solution au conflit entre Israël et les Palestiniens. Le gouvernement fédéral est d’avis qu’une solution à deux États négociée entre les deux parties reste le meilleur modèle. Aux côtés de ses partenaires européens et dans la région, l’Allemagne est prête à accompagner activement des nouvelles mesures visant à rapprocher les deux pays. Heiko Maas veut échanger avec ses homologues de la manière de mettre à profit la dynamique actuelle pour ce processus.

Et qu’est-il prévu ?

La rencontre des ministres des Affaires étrangères israélien et émirien débutera par une visite commune du Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe et de son centre d’information, où les deux ministres seront accueillis par le chef de la diplomatie allemande. Après cela, MM. Abdullah bin Zayed et Gabi Ashkenazi se rendront dans la résidence des hôtes du ministre fédéral des Affaires étrangères à Tegel pour discuter. Pour finir la journée, les trois ministres s’entretiendront, lors d’un dîner commun, des évolutions du processus de paix au Proche-Orient et dans la région.

Avant la visite de ses homologues, Heiko Maas les a remerciés d’avoir choisi Berlin comme le lieu de leur première rencontre :

La principale monnaie de la diplomatie est la confiance ; aussi, je suis également reconnaissant à mes deux collègues d’avoir placé cette confiance en Allemagne. Nous faisons tout notre possible pour être de bons hôtes pour le dialogue des deux pays sur le façonnement de leurs futures relations bilatérales.

Retour en haut de page