Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

160 ans de relations diplomatiques avec le Japon

Château de Matsumoto au Japon

Château de Matsumoto au Japon, © Zoonar.com/Marco Brivio

26.01.2021 - Article

Le 24 janvier 1861, le Japon et la Prusse signaient un traité d’amitié, de navigation et de commerce, posant ainsi les jalons de 160 ans de relations diplomatiques.

Aujourd’hui, l’Allemagne et le Japon sont des partenaires proches qui s’engagent en faveur de la paix, du désarmement, du multilatéralisme, de la démocratie et du libre-échange.

Des liens historiques

Lorsque le Japon et la Prusse signèrent le premier traité germano-japonais le 24 janvier 1861, la capitale japonaise s’appelait encore « Edo ». Depuis, 160 ans se sont écoulés, placés dès le début sous le signe d’échanges intenses, notamment dans le domaine de la médecine et du droit. Cependant, les relations bilatérales ont également été marquées par les horreurs des deux guerres mondiales et par la mise en place de structures démocratiques et pluralistes dans les deux pays dans la deuxième moitié du XXe siècle.

Un partenariat étroit et empreint de confiance

Aujourd’hui, le Japon est l’un des premiers partenaires de l’Allemagne dans l’espace indopacifique. Ces excellentes relations reposent sur une coopération étroite au niveau politique et de la société civile, ainsi que sur des valeurs et des intérêts partagés.

Logo « 160 ans d’amitié germano-japonaise »
Logo « 160 ans d’amitié germano-japonaise »© Ministère fédéral des Affaires étrangères

De nos jours, l’engagement commun pour un ordre international et multilatéral fondé sur des règles est au centre de ce partenariat. Le Japon et l’Allemagne sont des partenaires au sein du G7 et du G20, et coopèrent étroitement dans le cadre des Nations Unies, y compris concernant la réforme de cette organisation. Par ailleurs, les deux pays comptent parmi les principaux contributeurs des Nations Unies. Sur le plan économique, le Japon est le deuxième partenaire commercial de l’Allemagne en Asie (le volume des échanges bilatéraux s’élevait à environ 44 milliards d’euros en 2019). Un environnement commercial libre et équitable est primordial pour la prospérité des citoyennes et citoyens des deux Pays.

Des défis communs

Le Japon est un partenaire important pour renforcer le multilatéralisme et relever des défis communs, en particulier les répercussions du changement climatique. En outre, les sociétés japonaise et allemande sont confrontées à des défis similaires : de l’actuelle pandémie de Covid-19 à des questions liées à la future politique énergétique, à la connectivité et à la transformation numérique, en passant par le changement démographique. Les relations culturelles longues et solides entre l’Allemagne et le Japon constituent également une base importante dans ce contexte : un échange étroit et une coopération empreinte de confiance sur ces questions d’avenir ont lieu dans le cadre de plus de 800 coopérations universitaires bilatérales et grâce au réseau dense des institutions culturelles et scientifiques.

L’espace indopacifique au centre des préoccupations

Le 2 septembre 2020, le gouvernement fédéral a adopté les lignes directrices pour l’Indopacifique qui définissent les réflexions stratégiques de base de la politique étrangère allemande dans la région. Ces lignes directrices visent à diversifier et à intensifier les relations à l’intérieur de cette région et avec cette région. À cet égard, il existe de très nombreux points communs avec le Japon. L’accent est particulièrement mis sur le renforcement de l’ordre international fondé sur des règles dans la région. D’autres thèmes importants sont par ailleurs la lutte contre le changement climatique, le renforcement du libre-échange ainsi que la coopération scientifique et en matière de politique de sécurité.

 

Retour en haut de page