Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Contre la répression et la violence : un plan d’action pour la société civile au Bélarus

Manifestations à Minsk après l’élection présidentielle, 23 août 2020

Manifestations à Minsk après l’élection présidentielle, 23 août 2020, © picture alliance/dpa

16.02.2021 - Article

Depuis plus de six mois, les citoyennes et citoyens du Bélarus protestent pacifiquement contre les fraudes électorales commises durant le scrutin présidentiel qui s’est tenu en août 2020. À Minsk, le pouvoir continue de répondre par la violence et l’oppression.

Plan d’action société civile Bélarus
Plan d’action société civile Bélarus© Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)

La crise politique que traverse le Bélarus est plus inextricable que jamais. Le régime du dirigeant M. Loukachenko continue à réagir à la contestation pacifique par la répression, la violence et l’intimidation. Des dizaines de milliers d’opposantes et d’opposants ont été arrêtés et le nombre de personnes détenues pour motifs politiques continue de croître.  Les acteurs de la société civile sont la cible de brimades et de persécutions politiques.

Dans ce contexte, le ministère fédéral des Affaires étrangères a décidé d’étoffer son soutien à la société civile, lequel constitue depuis des années un pilier de la politique étrangère de l’Allemagne au Bélarus. L’Allemagne entend ainsi contribuer à réagir à la crise politique et aux violences en cours dans ce pays.

Le Plan d’action société civile Bélarus mettra en place de nouveaux projets en plus des programmes existants. L’enveloppe globale du plan d’action pourra atteindre 21 millions d’euros. De cette manière, le ministère fédéral des Affaires étrangères appuiera entre autres les mesures suivantes :

  • Soutenir les jeunes effectuant des études, préparant une thèse et effectuant des recherches en poursuivant et, si possible, en développant les programmes en cours tels que l’initiative Philipp Schwartz ainsi qu’en créant de nouveaux programmes de bourses
  • Soutenir les médias indépendants ainsi que des projets de la société civile, notamment dans le cadre du programme « Développement de la coopération avec la société civile des pays du Partenariat oriental et de Russie »
  • Soigner les victimes de la torture souffrant de traumatismes
  • Soutenir les syndicats indépendants
  • Faciliter l’entrée en Allemagne des personnes persécutées pour raisons politiques notamment par une politique d’attribution de visas et d’accueil en Allemagne
Retour en haut de page