Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Pour un retour en toute sécurité : déminage et neutralisation des explosifs et munitions en Iraq

Recherche et désamorçage de mines laissées par l’EI en Iraq

Recherche et désamorçage de mines laissées par l’EI en Iraq, © Picture alliance/Sputnik

16.02.2021 - Article

Beaucoup de régions en Iraq n’ont toujours pas retrouvé le chemin de la normalité en raison de la présence de mines, de pièges et d’autres engins explosifs et munitions. C’est pourquoi l’Allemagne soutient le Service de la lutte antimines de l’ONU dans leur travail.

De nombreuses régions en Iraq sont en terrain miné, au sens propre du terme. En se retirant des territoires qu’elle contrôlait, l’organisation terroriste « État islamique » (EI) a laissé des mines et des pièges improvisés. À cela s’ajoutent les vestiges de conflits et guerres passés sous forme d’explosifs non détonés, de restes de munitions et de champs de mines, comme dans la zone frontalière de l’Iran et de l’Arabie saoudite. En raison de ces vestiges insidieux, les Iraquiennes et Iraquiens déplacés ont toujours du mal à retourner dans leur ville d’origine, et ceux qui sont déjà retournés ou qui sont restés ne peuvent retrouver un quotidien normal.

Neutralisation et formation

Dans le cadre de l’appui allemand à la stabilisation de l’Iraq, le ministère fédéral des Affaires étrangères soutient donc également en 2021 le Service de la lutte antimines des Nations Unies (UNMAS) à hauteur d’environ 3,7 millions d’euros. Ces fonds servent à déminer les zones contaminées et à former des troupes iraquiennes de déminage. L’accent est surtout mis sur les territoires repris à l’EI afin de permettre aux Iraquiennes et Iraquiens déplacés de retourner en toute sécurité dans leur ville d’origine. Depuis 2014, l’Allemagne a soutenu à hauteur de 33 millions d’euros les efforts d’UNMAS visant à stabiliser les territoires repris à l’EI.

Le déminage humanitaire continue de jouer un rôle particulièrement important dans les régions concernées. Aussi, le ministère fédéral des Affaires étrangères a soutenu à hauteur de quelque 8,5 millions d’euros des programmes de déminage des organisations Handicap International, Norwegian People’s Aid, Mines Advisory Group et du Comité international de la Croix-Rouge en 2020.

Sensibilisation et relèvement

Vu le degré de contamination, il est pratiquement impossible pour les acteurs externes d’enlever ou de neutraliser l’ensemble de ces engins explosifs. C’est pourquoi l’Allemagne mise sur un soutien à long terme qui inclut la mise en place d’une expertise locale ainsi que des mesures de prévention et de relèvement dans les régions fortement touchées. Par conséquent, le ministère fédéral des Affaires étrangères soutient les efforts d’Handicap International visant à soigner les victimes de mines et à informer les habitants en les sensibilisant aux dangers des terrains minés et aux comportements à adopter pour limiter les accidents.

 

Retour en haut de page