Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le ministre jordanien des Affaires étrangères à Berlin : un partenaire proche et de confiance

Heiko Maas et Ayman Safadi s'échangent sur la situation en Syrie, au Liban, en Iraq et en Iran

Heiko Maas et Ayman Safadi s'échangent sur la situation en Syrie, au Liban, en Iraq et en Iran, © Florian Gaertner/Photothek.net

10.03.2021 - Article

Heiko Maas reçoit aujourd’hui son homologue jordanien Ayman Safadi au ministère fédéral des Affaires étrangères. Les deux ministres s’envolent demain pour Paris pour des entretiens sur le processus de paix au Proche-Orient.

Un partenaire-clé dans la région

Ces dernières années, la Jordanie est devenue un partenaire central de l’Allemagne au Proche-Orient dans plusieurs domaines : depuis la base aérienne d’al-Azraq, les militaires allemands contribuent par exemple à lutter contre l’organisation EI en Iraq. D’autre part, la Jordanie abrite environ 660 000 réfugiés de Syrie et intègre cette population à sa campagne de vaccination contre la Covid-19.

À Berlin, le processus de paix au Proche-Orient restera cependant le principal sujet de discussion du jour pour MM. Maas et Safadi. Les deux pays ont d’étroites consultations à ce propos : aujourd’hui et demain, lors de leur vol conjoint pour Paris, les deux ministres des Affaires étrangères évoqueront leurs attentes par rapport à la rencontre de demain avec leurs homologues de France et d’Égypte. Les quatre ministres s’étaient rencontrés au Caire en janvier dans ce format dit « trèfle » pour envisager ensemble des avancées concrètes susceptibles d’instaurer la confiance dans le processus de paix au Proche-Orient. Pendant deux jours, il sera aussi question du nouveau processus de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc et de l’exploitation de cette dynamique pour ce processus de paix. Mais les attentes vis-à-vis des prochaines élections en Palestine et en Israël auront également un rôle à jouer.

Par ailleurs, Heiko Maas et Ayman Safadi échangeront sur la situation en Syrie, au Liban, en Iraq et en Iran.

Des liens bilatéraux étroits au plan politique et sociétal

L’Allemagne et la Jordanie ont consolidé et approfondi leurs relations au cours des dernières années : les deux pays entretiennent ainsi un dialogue stratégique impliquant plusieurs ministères depuis 2018. L’Université germano-jordanienne existe depuis 2005 et les deux États partagent une coopération au développement depuis plus de 60 ans.

En pleine pandémie de Covid-19, l’Allemagne a adapté le soutien promis à la Jordanie aux besoins réels. Berlin a ainsi livré 35 appareils de test Bosch et environ 75 000 kits de test ainsi que 15 respirateurs à Amman. Par ailleurs, la Jordanie a chiffré ses besoins en doses de vaccins à deux millions auprès du mécanisme COVAX, dans lequel l’Allemagne est fortement impliquée.

 

Retour en haut de page