Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La Journée mondiale de l’eau : de l’eau propre pour l’Iraq et le Soudan du Sud

Le ministère fédéral des Affaires étrangères soutient un projet d’approvisionnement en eau en Iraq

Le ministère fédéral des Affaires étrangères soutient un projet d’approvisionnement en eau en Iraq, © Help – Hilfe zur Selbsthilfe

22.03.2021 - Article

Dans le monde, 1,4 milliard de personnes ne disposent que de quelques litres d’eau par jour. Pour garantir l’approvisionnement en eau de 300 000 personnes, le ministère fédéral des Affaires étrangères a alloué 6 millions d’euros à deux projets en Iraq et au Soudan du Sud.

Des puits souvent bien éloignés au Soudan du Sud et dans le nord de l’Iraq

Iraq : de nombreuses installations hydrauliques ont été détruites dans les territoires occupés par Daech
Iraq : de nombreuses installations hydrauliques ont été détruites dans les territoires occupés par Daech  © Help – Hilfe zur Selbsthilfe

En Allemagne, la consommation quotidienne d’eau potable se situe à 120 litres par tête : ce chiffre dépasse de loin ce que la plupart des régions du globe sont à même de proposer. D’après l’UNICEF, 1,4 milliard de personnes dans le monde ne disposent que de quelques litres d’eau par jour. Sans compter qu’elles doivent fréquemment parcourir de longues distances pour trouver un puits. 

Dans l’État des Lacs au Soudan du Sud, par exemple, seule une personne sur cinq bénéficie d’installations sanitaires correctes. Et la moitié des habitants n’ont pas d’accès à l’eau potable. La situation est similaire dans la province de Ninive au nord de l’Iraq : après le passage de Daech, la plupart des conduites d’eau et postes de pompage étaient détruits – et des centaines de milliers de personnes n’avaient plus qu’un grand sceau d’eau (environ 15 litres) à leur disposition chaque jour.

L’organisation Help Hilfe zur Selbsthilfe construit des puits en Iraq et au Soudan du Sud

La sécurité de l’approvisionnement en eau est également essentielle pour endiguer des maladies telles que le Covid-19
La sécurité de l’approvisionnement en eau est également essentielle pour endiguer des maladies telles que le Covid-19© Help – Hilfe zur Selbsthilfe

L’ONG allemande HelpHilfe zur Selbsthilfe (« aide à l’auto-suffisance ») soutient les personnes concernées pour leur permettre de construire ou reconstruire leurs infrastructures de distribution d’eau : en Iraq, lors de la seule année 2020, cette organisation a réussi à remettre en état une vaste station d’épuration des eaux usées, à creuser six nouveaux puits profonds, à construire trois réservoirs d’eau et à aménager 17 installations d’aseptisation au chlore. 18 km de conduites d’eau potable ont également été posés. Tant et si bien que chaque personne dispose désormais de plus de 100 litres d’eau par jour. Au Soudan du Sud, Help a percé 15 nouveaux puits et réparé plus de 120 puits anciens ou endommagés. En 2020, ces deux projets ont profité à plus de 300 000 personnes.

En 2020 : 170 millions d’euros dédiés à l’eau et à des installations sanitaires

En 2019 et 2020, le ministère des Affaires étrangères a alloué six millions d’euros à ces projets. En tout et pour tout, il a débloqué plus de 170 millions d’euros en 2020 pour que des citoyens du monde entier aient un meilleur accès à l’eau et à des installations sanitaires.

Voilà qui apporte une aide de taille, en particulier aux femmes et aux jeunes filles. Leurs besoins en la matière sont effectivement plus prononcés pendant leurs règles, leurs grossesses et leurs accouchements. Et ce sont surtout elles qui sont chargées d’approvisionner leurs familles en eau potable et sont donc contraintes de parcourir de longues distances à pied pour trouver des points d’eau ou des puits. 

La sécurité du ravitaillement en eau est essentielle à la survie de l’homme et à la jugulation de maladies telles que le choléra ou le COVID-19. L’alimentation en eau est également l’une des pierres angulaires du développement économique : sans elle, nombre d’activités économiques seraient impossibles.

Bärbel Kofler, déléguée à la politique des droits de l’homme et à l’aide humanitaire, affirme en cette journée mondiale de l’eau : 

Chaque homme a droit à une eau parfaitement potable et à des équipements sanitaires. Le gouvernement fédéral s’implique à l’échelle mondiale pour que tout un chacun ait accès à ces droits humains. Tout spécialement en période de changement climatique, il s’agit-là d’un engagement incontournable.

Retour en haut de page