Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Un « New Deal  » pour développer des scénarios transatlantiques de sortie de la crise économique provoquée par la Covid

Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas pendant la journée consacrée à l’économie lors de l’édition 2021 de la conférence des cheffes et chefs des missions diplomatiques et postes consulaires allemands

Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas pendant la journée consacrée à l’économie lors de l’édition 2021 de la conférence des cheffes et chefs des missions diplomatiques et postes consulaires allemands, © Felix Zahn/photothek.net

09.06.2021 - Article

À quoi ressemblera le monde après la pandémie ? De quelle manière le partenariat transatlantique peut-il participer à la relance de l’économie ? Ces questions figuraient, parmi d’autres, au cœur de la journée consacrée à l’économie de la conférence des cheffes et chefs des missions diplomatiques.

La pandémie de Covid-19 a bouleversé la vie sociale tout comme la vie économique à travers le monde. Entreprises et gouvernements du monde entier ont dû s’adapter à un cadre économique transformé. Pendant la journée consacrée à l’économie de la conférence des cheffes et chefs des missions diplomatiques et postes consulaires allemands le 8 juin, quelques 1 500 responsables et décideurs issus des domaines de la diplomatie, de l’économie et de la politique ont discuté d’une relance économique durable. Au centre des débats : « New Deal : une nouvelle coopération étroite entre l'Europe et les États-Unis pour sortir de la crise économique provoquée par la Covid-19 ? » La désolidarisation et le protectionnisme ne peuvent être la réponse à la crise, a souligné le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas. En effet :

Nous, en tant que pays d’exportation et en tant qu’Union européenne ouverte, avons particulièrement besoin de marchés ouverts et résistants qui protègent les emplois et en créent de nouveaux. La réponse ne peut donc venir que d’une coopération internationale renforcée et non affaiblie.

La résilience économique à la base de la souveraineté européenne

La réaction de l’UE face à la crise repose notamment sur un vaste programme de relance qui va à présent être mis en œuvre. Cette crise a aussi et surtout mis en exergue la vulnérabilité des chaînes d’approvisionnement mondiales. La collaboration au sein de la coopération transatlantique comme de l’UE doit donc être renforcée afin notamment de consolider l’innovation ou le commerce international réglementé. Le chef de la diplomatie allemande a souligné :

Seule une Union européenne souveraine est un partenaire robuste et attractif sur le plan international. Seule une UE souveraine est en mesure de déployer sa force intérieure vers l’extérieur et de construire un avenir qui résistera face aux crises. À une époque où l’avance technologique est devenue une source primordiale de pouvoir, cela signifie que nous devons en Europe disposer nous-mêmes de technologies clés et les développer.

Dialogue entre monde de l’économie et de la diplomatie

La deuxième journée de la conférence des cheffes et chefs des missions diplomatiques et postes consulaires allemands est traditionnellement consacrée aux échanges entre économie et politique. Les diplomates ont discuté avec des invités du monde de la politique et de l’économie de la coopération transatlantique dans le domaine de la politique commerciale et de la lutte contre le changement climatique. D’autres tables rondes étaient consacrées aux sujets de la robustesse de la diplomatie économique, de l’entreprenariat responsable, de l’autonomie de la politique commerciale de l’UE, des innovations ainsi que des opportunités offertes par la nouvelle zone de libre-échange continentale africaine.

Plus d'informations

Conférence numérique des ambassadrices et ambassadeurs : la politique étrangère dans le monde post-Covid

New Deal : une nouvelle coopération étroite entre l'Europe et les États-Unis pour sortir de la crise économique provoquée par la Covid-19 ? - Discours du ministre des Affaires étrangères Heiko Maas à l’occasion de la session principale de la journée consacrée à l’économie lors de la 19e conférence des ambassadrices et ambassadeurs (en allemand) 


Retour en haut de page