Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Agir dans le monde contre la Covid‑19 : l’aide sur place

En coopération avec des ONG locales, le consulat général d’Allemagne à São Paulo a distribué en mars 2021 2 500 colis alimentaires

En coopération avec des ONG locales, le consulat général d’Allemagne à São Paulo a distribué en mars 2021 2 500 colis alimentaires, © Consulat général de São Paulo

23.07.2021 - Article

La pandémie de Covid‑19 n’est pas seulement une crise sanitaire mondiale, mais ses répercussions économiques, sociales et humanitaires sont dramatiques. Les représentations allemandes à l’étranger apportent partout dans le monde une aide directe, sur place, aux populations en détresse.

Un an et demi après le début de la pandémie, le bilan est catastrophique : jusqu’au mois de juillet 2021, le nombre de personnes infectées s’élève à environ 188 millions. Plus de 4,05 millions de personnes sont décédées des suites de la maladie. À cela viennent s’ajouter les répercussions économiques, sociales et humanitaires de la crise. Des pays qui, au début, avaient relativement bien affronté la pandémie subissent eux aussi les conséquences économiques de la crise.

Ensemble. Aider. Dans le monde.

L’Allemagne apporte donc de l’aide aux pays les plus sévèrement touchés par la pandémie. Car on ne peut sortir de la pandémie qu’en agissant collectivement. Jusqu’à la mi‑juillet, le gouvernement fédéral avait fait don à des pays d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d'Amérique latine de plus de 220 millions de masques, 1 500 respirateurs, 1 000 oxymètres de pouls, 100 000 litres de désinfectants ainsi que de médicaments provenant des stocks allemands. Les représentations allemandes à l’étranger fournissent elles aussi une aide importante, par exemple au Népal, au Zimbabwe, au Brésil, au Bangladesh et en République dominicaine.

Soutenir le système de santé

Plus de 400 000 Népalais ont été contaminés par le virus. Les capacités des hôpitaux sont limitées et les traitements sont tellement chers que de nombreux malades n’ont aucune chance d’avoir accès à des soins médicaux suffisants.

Pour cette raison, l’aide de l’ambassade d’Allemagne à Katmandou s’est d’abord concentrée en 2020 sur ceux qui sont indispensables pour combattre la pandémie, c’est‑à‑dire le personnel de santé.

La fourniture d’équipements de protection et de kits d’hygiène et l’aménagement de stations de lavage des mains dans le district de Kailali ont permis d’améliorer sur place les conditions d’hygiène dans les services hospitaliers et la protection sanitaire du personnel médical. De plus, l’ambassade a organisé des mesures de perfectionnement portant sur une organisation efficace des mesures de quarantaine pour les infirmières et les médecins. Afin d’éviter un effondrement du système de santé qui résulterait d’une flambée des cas de Covid‑19, le ministère fédéral des Affaires étrangères a lancé début juin 2021, en coopération avec l’ambassade de Katmandou et la Croix‑Rouge népalaise, deux nouveaux projets d’aide dans les districts de Kailali et de Banke. Dans le cadre de ces deux projets, de nombreux matériels de secours, comme des bouteilles d’oxygène et des distributeurs de désinfectants, sont livrés sur place.

D’autres aides ont également été fournies à la province du Manicaland au Zimbabwe. L’ambassade y apporte son soutien à 22 établissements de santé pour qu’ils puissent acheter et transporter des médicaments et des biens de consommation essentiels.

Parer à ce qui manque au quotidien

Dans de nombreux pays, il ne manque cependant pas seulement des équipements médicaux mais aussi des biens de première nécessité. C’est ce qui se passe dans certaines régions du Brésil, l’un des pays les plus sévèrement touchés. Le consulat général d’Allemagne à São Paulo a ainsi distribué en mars 2021 2 500 colis alimentaires, en coopération avec des ONG locales. Au Bangladesh également, des milliers de colis alimentaires ont été distribués par l’ambassade de Dacca. L’aide alimentaire d’urgence de l’ambassade de Dacca était indispensable car les habitants du sud et du sud‑ouest du Bangladesh n’étaient pas seulement touchés par la pandémie mais aussi par les inondations.

En République dominicaine, l’ambassade d'Allemagne a soutenu 265 familles qui se sont retrouvées dans une situation particulièrement difficile parce qu’elles ne disposaient plus, par exemple, de possibilités de revenu. Pour remédier à cette situation, l’ambassade d'Allemagne a notamment fourni pendant plusieurs mois des prestations humanitaires en espèces. Elle a distribué par ailleurs des kits d’hygiène à 135 familles. L’ambassade d’Allemagne a également soutenu les conseillers municipaux dans leur travail qui consiste à organiser par exemple les mesures de quarantaine et à transmettre des informations à la population.

Surmonter ensemble la pandémie

Ces microprojets illustrent l’ampleur mondiale de l’engagement de l’Allemagne. En 2020, les représentations allemandes à l’étranger ont investi environ 500 000 euros au total dans des microprojets destinés à aider la population sur place. Le ministère fédéral des Affaires étrangères a également fourni pour 40 millions d’euros supplémentaires, prélevés sur des fonds de stabilisation, d’équipements de protection, de kits de test et d’appareils médicaux pour les habitants de plus de 20 pays. En outre, il apporte dans le monde entier une assistance humanitaire pour lutter contre la pandémie et ses répercussions, soit 450 millions d’euros supplémentaires en 2020.

 

Retour en haut de page