Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Évacuations en Afghanistan

Coopération étroite entre le ministère fédéral des Affaires étrangères, le ministère fédéral de la Défense et la police fédérale

Coopération étroite entre le ministère fédéral des Affaires étrangères, le ministère fédéral de la Défense et la police fédérale, © Bundeswehr

25.08.2021 - Article

La situation sécuritaire en Afghanistan s’est considérablement aggravée ces dernières semaines. Les opérations d’évacuation de ressortissants allemands et d’autres personnes menacées, qui ont débuté lundi dernier, se poursuivent.

Vol d’évacuation en provenance de Kaboul (17 août 2021)
Vol d’évacuation en provenance de Kaboul (17 août 2021)© Bundeswehr

En coopération avec d’autres partenaires tels que les États-Unis, des avions militaires de la Bundeswehr font la navette entre Kaboul et Tachkent afin d’évacuer d’autres personnes.

Plus de 4 800 personnes ont ainsi pu sortir du pays depuis lundi dernier, dont des Allemands, des Afghans et des ressortissants d’autres pays partenaires (situation au mercredi 25 août à 12h00).

Des évacuations dans des conditions difficiles

Une équipe de l’ambassade d’Allemagne ainsi que des membres des forces de sécurité et des forces armées se trouvent actuellement dans la partie militaire de l’aéroport de Kaboul afin d’organiser les évacuations. Ils travaillent tous dans des conditions extrêmement difficiles et dangereuses. La situation sécuritaire sur le chemin de l’aéroport et devant l’aéroport reste volatile. L’objectif est de permettre l’évacuation d’un maximum de personnes et de poursuivre les vols tant que la situation sécuritaire le permet. Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, a souligné :

Les sentiments que suscitent les images qui nous parviennent d’Afghanistan sont tout sauf agréables. Ayant souvent voyagé en Afghanistan ces trois dernières années, je connais beaucoup d’habitants de cette région. J’étais dans le palais présidentiel où sont maintenant installés les talibans. Nous avons soutenu nombre d’ONG amies, de défenseurs des droits de la femme et de l’homme. Leur destin nous touche tous. Cette situation ne nous laisse aucun répit. C’est pourquoi nous essayons de tout mettre en œuvre pour aider le plus grand nombre de personnes possible.

Le 18 août, le conseil des ministres a adopté un mandat pour la mission d’évacuation. Ce mandat doit désormais être approuvé par le Bundestag ; cette approbation intervient après le début de la mission étant donné qu’il y avait péril en la demeure. Il est prévu que jusqu’à 600 militaires prennent part à la mission.

Retour en haut de page