Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

76e Assemblée générale des Nations Unies : les enjeux à New York

Vue sur la ligne d’horizon de New York depuis un hublot d’avion

Vue sur la ligne d’horizon de New York depuis un hublot d’avion, © Thomas Koehler/photothek.net

21.09.2021 - Article

Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas se rend à New York le 20 septembre pour prendre part à la 76e Assemblée générale des Nations Unies.

Le chef de la diplomatie allemande discutera principalement de l’aide à la population en Afghanistan, des progrès en Libye et du renforcement du système multilatéral. Les principaux thèmes à l’ordre du jour sont la lutte contre le changement climatique, le désarmement et la santé. L’amélioration de l’accès aux vaccins à travers le monde est l’une des priorités de l’Assemblée générale des Nations Unies, organisée cette année sous le slogan « Miser sur l’espoir pour renforcer la résilience afin de se relever de la COVID-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser l’Organisation des Nations Unies ».

Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas participera aujourd’hui à la réunion d’ouverture de l’Assemblée générale de cette année. Il sera ensuite question de l’aide humanitaire destinée à la population en Afghanistan et, tout particulièrement, de la protection des droits humains et des droits des femmes. La situation en Afghanistan suite à la prise de pouvoir par les talibans ainsi que les répercussions sur les États de la région feront l’objet d’autres rencontres du chef de la diplomatie allemande au cours de son séjour auprès des Nations Unies à New York.

Heiko Maas retrouvera mercredi en format hybride ses homologues français et italien ainsi que des représentantes et représentants des Nations Unies et d’autres États et organisations, engagés au sein du « processus de Berlin » sur la Libye. Les participants à cette rencontre discuteront des moyens de renforcer le processus politique en Libye sur sa voie vers des élections libres, régulières et inclusives à la fin de l’année. Pour ce faire, le retrait de l’ensemble des troupes, mercenaires et soldats ainsi que le respect du cessez-le-feu sont absolument indispensables.

L’Allemagne use toujours de sa participation à l’Assemblée plénière pour faire valoir les avantages d’un monde dénucléarisé ainsi que du désarmement et de la non-prolifération nucléaire. Dans le cadre de son engagement pour la maîtrise des armements, l’Allemagne a coprésidé avec l’Algérie pendant deux ans le groupe des Amis du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) en faveur de l’entrée en vigueur du traité et elles passent à présent le relais à l’Italie et à l’Afrique du Sud.

La troisième journée de ce voyage sera consacrée à l’Alliance pour le multilatéralisme ainsi qu’à des thèmes essentiels de la coopération internationale. La lutte contre la pandémie et celle contre le changement climatique représentent des défis immenses qu’aucun pays au monde ne saurait résoudre seul. Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas s’engage au sein de l’alliance qu’il a lancée pour une coopération internationale renforcée afin de répondre aux questions centrales de notre époque.

Retour en haut de page