Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Et après les élections ?

La tribune inoccupée de la Chancellerie fédérale

La tribune inoccupée de la Chancellerie fédérale, © Picture alliance/Flashpic/Jens Krick

24.09.2021 - Article

Au Bundestag, les députés appartenant aux différents partis se réunissent pour former des groupes parlementaires, en vue de défendre et de mettre en œuvre leurs objectifs et programmes politiques.

Si aucun groupe parlementaire ne dispose de la majorité absolue des sièges, les groupes parlementaires négocient entre eux pour trouver une coalition de gouvernement. A l’exception de la CDU/CSU sous Konrad Adenauer, qui a emporté 50,2 % lors des législatives en 1957, aucun groupe parlementaire n’a jamais pu gouverner seul.

Même si, dans la pratique politique, certaines associations sont quasiment impossibles (par exemple une alliance entre les chrétiens-démocrates et le Parti de gauche), les partis sont théoriquement libres de s’allier avec toutes les formations représentées au Bundestag. Ce sont, en général, les similitudes de programmes, des accords préélectoraux entre les partis et, bien entendu, la répartition des sièges qui déterminent la formation de coalitions de Gouvernement.

La mise en place d’un nouveau gouvernement et son fonctionnement

Selon l’article 63 de la Loi fondamentale, le chancelier fédéral est élu sans débat par le Bundestag, à la majorité de ses membres, sur proposition du président fédéral. Le chancelier élu est ensuite nommé par ce dernier.

Si le candidat proposé par le président n’est pas élu, le Bundestag peut élire un chancelier à la majorité de ses membres dans les quatorze jours qui suivent le scrutin.

Au sein du gouvernement fédéral, le chancelier possède un statut autonome et supérieur. Il lui revient de décider du nombre de ministères, de définir leurs domaines de compétence et de choisir, de fait, les ministres. Ces derniers sont ensuite nommés par le président fédéral sur proposition du chancelier.

Lors de leur prise de fonction, le chancelier fédéral et les ministres fédéraux prêtent serment devant le Bundestag.

Au sein du gouvernement, le chancelier donne les directives qui fixent les grandes lignes de la politique gouvernementale. À l’intérieur de ces limites, chaque ministre gère son ministère de façon indépendante et sous sa responsabilité personnelle.

Étant le seul membre du gouvernement élu directement par le parlement, le chancelier est responsable vis-à-vis du Bundestag. En pratique, il doit tenir compte des accords passés avec le partenaire de la coalition et emporter la conviction des groupes parlementaires majoritaires sur sa politique.

A.L.

En savoir plus (en allemand)

Retour en haut de page