Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Prise de fonction de la Fondation Chancelier fédéral Helmut Kohl

La chancelière fédérale Angela Merkel et la déléguée du Gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias Monika Grütters ont salué le conseil d'administration de la Fondation Chancelier fédéral Helmut Kohl

La chancelière fédérale Angela Merkel et la déléguée du Gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias Monika Grütters ont salué le conseil d'administration de la Fondation Chancelier fédéral Helmut Kohl, réuni à la chancellerie fédérale pour la session constitutive, © Gouvernement fédéral / Steffen Kugler

29.09.2021 - Article

En tant que chancelier fédéral, Helmut Kohl a joué un rôle prépondérant dans la réunification allemande et l'intégration au sein de l'Europe. La Fondation Chancelier fédéral Helmut Kohl a été créée pour entretenir la mémoire de son œuvre politique et elle a désormais pris ses fonctions.

Avant la session constitutive, la chancelière Angela Merkel a salué les membres du conseil d'administration de la nouvelle Fondation Chancelier fédéral Helmut Kohl à la chancellerie fédérale. Les membres du comité de décision et de surveillance de la fondation en mémoire de cet homme d’État ont été nommés pour cinq ans par le président fédéral Frank-Walter Steinmeier.

La déléguée du Gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias Monika Grütters a qualifié le coup d’envoi de la fondation d’étape essentielle. « Outre le travail de mémoire autour du chancelier de l’unité allemande, elle promouvra en particulier le processus d’intégration européen tel qu’il a été dessiné par Helmut Kohl  », a-t-elle déclaré.

Le conseil d'administration a élu Volker Kauder à la présidence du conseil et Gerda Hasselfedt a été désignée vice-présidente.

Les membres bénévoles du comité de direction ont été nommés : Günter Winands, ancien directeur de la division des affaires parlementaires et gouvernementales de la chancellerie fédérale (1991-1998) et actuel directeur de cabinet de la déléguée du Gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias, a été nommé président du comité de direction. Michael Borchhard, ancien membre de l’équipe chargée de la rédaction des discours d’Helmut Kohl et actuel directeur général des études et de la documentation / des archives pour la politique chrétienne-démocrate auprès de la Konrad-Adenauer-Stiftung, a quant à lui été nommé vice-président.

Ouverture d’un Centre Helmut Kohl prévue à Berlin

La loi fédérale sur la création de la fondation est entrée en vigueur le 9 juin 2021. Selon Madame Grütters, « la création rapide d’une fondation en mémoire de cet homme d’État qu’était Helmut Kohl, portée par la fédération, souligne la volonté marquée de l’opinion publique de mettre l’héritage de ce citoyen d’honneur à l’entière disposition du public ». Comme ce fut le cas pour d’autres fondations similaires en mémoire de personnalités politiques, cette loi a été initiée directement par le Bundestag.

La liberté et l’unité de peuple allemand, la paix mondiale, la réconciliation avec les pays européens voisins ainsi que l’intégration européenne étaient des thèmes que le sixième chancelier de la République fédérale tenait à cœur. Présenter l’œuvre politique d’Helmut Kohl pour l’Allemagne, l’Europe et le monde et commémorer sa carrière, mais également inviter à la discussion, voici les objectifs de cette nouvelle Fondation.

À cet effet, un Centre Helmut Kohl sera mis en place à Berlin : il comportera une exposition permanente d’histoire contemporaine ainsi que différentes expositions temporaires. La fondation organisera également divers événements et se chargera de certaines publications.

Le gouvernement fédéral entretient jusqu’à présent six fondations en mémoire de personnalités politiques, indépendamment des partis, destinées à cultiver la mémoire de l’histoire récente ainsi qu’à améliorer les connaissances de l’histoire allemande et européenne des 19e et 20e siècles. Tout comme les fondations qui existent déjà, la Fondation Chancelier fédéral Helmut Kohl sera soumise à l’autorité de tutelle de la déléguée du Gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias et sera financée à hauteur d’environ 3 millions d’euros sur son budget.

© Gouvernement fédéral

Retour en haut de page