Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Visite de Marta Lucía Ramírez à Berlin : cinquième anniversaire de l’accord de paix colombien et défis mondiaux

Le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a reçu aujourd’hui son homologue colombienne, également vice-présidente du pays, Marta Lucía Ramírez

Le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a reçu aujourd’hui son homologue colombienne, également vice-présidente du pays, Marta Lucía Ramírez, © Thomas Trutschel /Photothek

04.11.2021 - Article

La Colombie célèbre en novembre le cinquième anniversaire de la signature de son accord de paix. Le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a reçu aujourd’hui son homologue colombienne, la vice-présidente Marta Lucía Ramírez, pour discuter du processus de paix et de la lutte contre la pandémie.

Le 24 novembre 2016, le gouvernement colombien et la guérilla des FARC signaient un accord de paix qui scellait la fin d’un conflit sanglant de plusieurs dizaines d’années. Cinq ans après, le bilan est contrasté. Si l’application de l’accord rencontre certains succès, dans le domaine par exemple de la réintégration des anciens combattants, la présence d’acteurs violents illégaux pose des défis majeurs. L’état du processus de paix a été un sujet central des entretiens entre Heiko Maas et la ministre des Affaires étrangères et vice-présidente colombienne Marta Lucía Ramírez. Autres thèmes importants : la lutte contre la pandémie, les questions de droits de l’homme et la crise au Venezuela.

Soutien de l’Allemagne au processus de paix colombien

L'Allemagne soutient le processus de paix de différentes manières : le ministère fédéral des Affaires étrangères verse à lui seul plus de cinq millions d’euros par an aux projets soutenus dans le domaine de la prévention des crises, de la stabilisation et de la promotion de la paix. L’engagement de l’Allemagne dans la politique de paix apparait nettement dans le CAPAZ, l’institut colombo-allemand pour la paix créé en 2016. L’institut accompagne le processus de paix au plan scientifique et par son activité de conseil politique. Ses travaux se concentrent sur la réconciliation de la société, le renforcement du principe de l’état de droit et la prévention des conflits. À cet effet, le CAPAZ met en réseau des universités, des services gouvernementaux et des organisations de la société civile et organise des évènements publics et des séminaires, y compris dans les régions en conflit.

Personne ne sera en sécurité tant que tout le monde ne sera pas en sécurité

L’Allemagne a rapidement œuvré à une réponse commune et solidaire à la pandémie mondiale, qui continue de faire des ravages. C’est pourquoi l’Allemagne a cofondé, l’année dernière, l’accélérateur d’accès aux outils contre la Covid-19 (dispositif ACT), dont elle est devenue le deuxième contributeur international en y abondant à hauteur de 2,2 milliards d’euros. La plus grande partie du soutien concerne le mécanisme COVAX, qui a permis de livrer plus de 440 millions de doses de vaccin. En plus de son soutien financier, l’Allemagne fait don d’au moins 175 millions de doses, dont 100 millions d’ici la fin de l’année. La livraison passe principalement par le dispositif COVAX. La Colombie bénéficiera elle aussi bientôt de ces dons, recevant plus de 2 millions de doses de vaccin Biontech/Pfizer.

Pour des sociétés d’égalité des chances : le réseau des femmes « Unidas »

L’égalité des chances joue également un rôle dans la stabilisation des sociétés. En contexte de crise, notamment, renforcer la participation politique des femmes revêt une grande importance. C’est cette idée phare qui a conduit à la fondation du réseau de femmes « Unidas » en 2019, sous l'égide du ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas. La Colombie constitue l’une des branches nationales les plus fortes du réseau « Unidas ». Le réseau rassemble des femmes originaires d’Allemagne, d’Amérique latine et des Caraïbes qui s’engagent pour des sociétés offrant à tous et toutes des chances égales. Il compte aujourd’hui 240 membres, dont 28 en Colombie. Une réunion nationale du réseau doit se tenir cette année à Bogotá pour approfondir les échanges.

Plus d’informations

Produire plus de vaccins

Unidas : le réseau des femmes prend son envol (en allemand)

Ensemble contre la covid-19 : soutien à l’Amérique latine et aux Caraïbes (en allemand)

 

Retour en haut de page