Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Conférence de l’UNRWA de 2021 : l’Allemagne promet à nouveau des fonds importants pour les réfugiés de Palestine

L’UNRWA soutient notamment les soins médicaux fournis aux enfants

L’UNRWA soutient notamment les soins médicaux fournis aux enfants, © UNRWA photo de Hussein Neirab

16.11.2021 - Article

Depuis 1949, l’UNRWA assure la survie et la dignité de millions de réfugiés palestiniens. La conférence actuelle a pour but également de préparer l’organisation pour l’avenir. L’Allemagne est le deuxième soutien de l’UNRWA.

Qu’est-ce que l’UNRWA ?

L’UNRWA, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, a été créé en 1949 avec pour mission la protection et l’approvisionnement de centaines de milliers de personnes qui ont perdu leur patrie après la guerre israélo-arabe de 1948. Depuis lors, l’organisation soutient les réfugiés de Palestine : les enfants peuvent aller à l’école, les personnes souffrant de la faim reçoivent des denrées alimentaires et les malades sont soignés. Ainsi, l’UNRWA contribue également de manière importante à la stabilité de la région.

Les crises financières récurrentes compliquent la tâche de l’UNRWA

Malgré cette mission importante, l’UNRWA manque régulièrement du soutien politique et financier dont il a besoin. En 2018, l’ancien gouvernement des États-Unis a suspendu ses contributions à l’UNRWA. L’immense soutien de l’UE et de l’Allemagne, ainsi que les subventions octroyées par les États du Golfe en 2018, ont depuis permis à l’UNRWA de poursuivre son indispensable mission.

Processus de réforme au sein de l’UNRWA : l’Allemagne continuera à soutenir l’organisation

L’UNRWA fournit des denrées alimentaires aux réfugiés de Palestine
L’UNRWA fournit des denrées alimentaires aux réfugiés de Palestine© UNRWA

L’objectif de la conférence actuelle est de poser les jalons de l’action de l’UNRWA pour les prochaines années. Pour ce faire, un accroissement des activités numériques, des contributions stables des donateurs et d’autres réformes sont nécessaires. La conférence représente, à cet égard, une étape importante dans la modernisation de l’organisation.

Aujourd’hui, le secrétaire d’État Miguel Berger a annoncé pour l’année en cours des engagements à hauteur de 72 millions d’euros, dont 15 millions d’euros pour un projet destiné à alléger le budget. Dans les années à venir, le gouvernement fédéral continuera de soutenir l’UNRWA avec une contribution minimale de 74 millions d’euros, un montant qui pourrait être considérablement augmenté en fonction de la situation sur place. Pour l’année 2021, l’Allemagne, qui a versé jusqu’à présent environ 125 millions d’euros à l’UNRWA, est ainsi le deuxième donateur de l’organisation, après les États-Unis qui ont repris leur contribution à l’UNRWA en avril de cette année.

Le soutien financier allemand pour l’UNRWA provient de fonds mis à disposition par le ministère fédéral des Affaires étrangères pour des actions d’aide humanitaire, notamment dans le cadre de l’aide alimentaire et des mesures de lutte contre la Covid-19, ainsi que des moyens du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement destinés aux secteurs de l’infrastructure, de la formation professionnelle, de l’éducation et de la santé.

Mesures de soutien supplémentaires

Outre l’UNRWA, d’autres partenaires bénéficient d’un appui financier pour couvrir l’immense besoin humanitaire de la région. L’Allemagne soutient par exemple le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), et les fonds de financement commun gérés par OCHA afin de pouvoir distribuer l’aide nécessaire rapidement et sans bureaucratie excessive. En outre, le gouvernement fédéral coopère avec le mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Programme alimentaire mondial (PAM) ainsi qu’avec des organisations non gouvernementales pour fournir de l’aide humanitaire aux populations.

 

Retour en haut de page