Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Angela Merkel à propos de la décision de la Fédération et des Länder : « L’heure est grave »

La chancelière fédérale Angela Merkel lors de la réunion entre la Fédération et les Länder sur la pandémie de coronavirus

La chancelière fédérale Angela Merkel lors de la réunion entre la Fédération et les Länder sur la pandémie de coronavirus, © Gouvernement fédéral

19.11.2021 - Article

La Fédération et les Länder sont convenus de mesures uniformes et généralisées pour lutter contre la pandémie. Les restrictions s’appliqueront dorénavant selon le niveau du taux d’hospitalisation). Par ailleurs, les personnes déjà vaccinées doivent rapidement obtenir une dose de rappel.

 »Il est grand temps d’agir« , a déclaré la chancelière fédérale Angela Merkel.  »L’heure est grave. Il faut désormais agir vite et résolument. Il est donc nécessaire de stopper rapidement la hausse exponentielle des nouvelles infections. Pour cela, chacun se devra de respecter les mesures afin d’empêcher une aggravation de la situation.« 

Taux d’hospitalisation en guise de critère

Le critère pour les mesures de lutte contre le coronavirus est le taux d’hospitalisation
Le critère pour les mesures de lutte contre le coronavirus est le taux d’hospitalisation© Gouvernement fédéral

La Fédération et les Länder se sont entendus sur des restrictions d’accès généralisées dans la vie publique. Ces restrictions s’appliqueront en fonction du taux d’hospitalisation dans les différents Länder. Le taux d’hospitalisation représente le nombre de patients Covid hospitalisés pour 100 000 habitants sur 7 jours.

Le verbatim de la décision prise le 18 novembre 2021 par la Fédération et les Länder est disponible ici (en allemand).

Au-delà d’un taux d’hospitalisation de 3, les seules personnes vaccinées et guéries ( »2G« ) auront accès aux activités de loisir, aux manifestations culturelles et sportives, aux restaurants, aux offres d’hébergement, ainsi qu’aux services où prestataires et clients sont en contact physique étroit.

Si le taux d’hospitalisation est supérieur à 6, celles-ci devront en plus présenter un test négatif. Cette règle dite  »2G plus«  vaut notamment dans les endroits où le risque d’infection est particulièrement élevé, par exemple dans les discothèques ou les bars.

En cas de taux d’infection très élevé et de système de santé publique particulièrement saturé, au plus tard lorsque le taux d’hospitalisation dépasse le seuil de 9 patients Covid pour 100 000 habitants, les Länder prendront – sous réserve de l’approbation de leurs parlements – des mesures supplémentaires et pourront décider d’adopter des restrictions de contact.

Si le taux d’hospitalisation est inférieur à 3 pendant cinq jours de suite, la règle des 2G ne s’appliquera plus. Cette dernière ne s’applique d’ailleurs pas aux enfants ou aux jeunes de moins de 18 ans, ni aux personnes ne pouvant pas être vaccinées.

 »Il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner« 

En dépit des nombreux succès enregistrés par la campagne de vaccination, le nombre de personnes non vaccinées est encore trop élevé en Allemagne, entravant et compromettant ainsi une gestion durable, généralisée et à long terme de la situation sanitaire.  »La situation serait moins dramatique si le déficit vaccinal n’était pas aussi important« , a dit Mme Merkel.

La chancelière fédérale a lancé un appel à toutes les personnes pas encore vaccinées :  »Il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner. À l’heure actuelle aussi, il est encore possible, en recevant une première injection du vaccin, d’apporter une contribution positive pour soi-même et pour la société.«  Le vice-chancelier Olaf Scholz a également appelé la population à se faire vacciner : « Mon appel à vous tous : faites un effort et prenez une décision pour vous-mêmes, pour vos amis et vos proches. »

Par ailleurs, les personnes déjà vaccinées doivent recevoir rapidement une dose de rappel. La Fédération et les Länder ont réaffirmé qu’ils voulaient faire une offre vaccinale à tous les habitants. Plusieurs millions de personnes sont ainsi concernées. « Cela nécessite un effort vraiment considérable », a souligné la chancelière fédérale. Pour cela, la Fédération, les Länder et les communes doivent élargir l’offre vaccinale. Conformément à la décision de la Fédération et des Länder, la campagne de vaccination doit inclure à cet effet des équipes mobiles de vaccination, les centres de vaccination, les hôpitaux, les cabinets médicaux, les médecins du travail, les médecins des offices de santé publique ainsi que des offres de vaccination faciles d’accès.

Afin d’endiguer la pandémie, les tests de dépistage gratuits sont importants, tout comme l’obligation stricte de se faire tester dans les maisons de retraite. La Fédération et les Länder sont en outre convenus d’une prime pour les soignants.

Déclaration vidéo de la chancelière fédérale Angela Merkel à l’issue de la réunion entre la Fédération et les Länder en vue de lutter contre la pandémie de Covid-19 (en allemand)


 

Retour en haut de page