Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Dialogue avec l’ASEAN : visite du ministre cambodgien des Affaires étrangères

Annalena Baerbock en compagnie du vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Cambodge Prak Sokhonn

Annalena Baerbock en compagnie du vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Cambodge Prak Sokhonn, © Thomas Imo/ photothek

23.02.2022 - Article

Le Cambodge préside cette année l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). Annalena Baerbock a reçu ce 23 février son homologue cambodgien Prak Sokhonn. Au programme : l’engagement allemand en Indopacifique, la coopération avec l’ASEAN et la crise avec la Russie.

650 millions de personnes vivent dans les dix pays membres de l’ASEAN. Pour l’Allemagne et l’Union européenne, la coopération avec cette organisation régionale constitue un facteur majeur de renforcement de l’ordre international fondé sur des règles, de la protection du climat et du libre-échange. L’ASEAN est présidée cette année par le Cambodge. La cheffe de la diplomatie allemande Annalena Baerbock a reçu ce 23 février le ministre cambodgien des Affaires étrangères et vice-premier ministre Prak Sokhonn. Au cœur de leurs entretiens : la coopération avec l’ASEAN, la crise au Myanmar et la coopération bilatérale, par exemple dans le domaine de la protection du climat, ainsi que la situation des droits de l’homme et de la société civile au Cambodge. Il s’agissait de la première rencontre bilatérale au niveau des ministres des Affaires étrangères depuis 1995.

L’ASEAN, un partenaire pour le multilatéralisme et un ordre fondé sur des règles

L’ASEAN est la principale organisation régionale de l’Indopacifique. L’UE et l’ASEAN sont liées depuis l’an dernier par un partenariat stratégique et l’Allemagne travaille elle-même en étroite coopération avec cette organisation. Ces approches témoignent de la conviction que la coopération multilatérale et fondée sur des règles est le meilleur moyen de relever les défis communs. C’est particulièrement vrai dans la région indopacifique qui connait une montée des confrontations géostratégiques. Or, la stabilité de la région et la liberté des voies maritimes importe aussi à l’Allemagne. C’est pourquoi les lignes directrices allemandes pour l’Indopacifique prévoient de développer spécifiquement l’engagement du pays en Indopacifique et le partenariat avec l’ASEAN.

Développements au Myanmar

Un an après le coup d’État de la junte militaire au Myanmar, le pays se trouve toujours dans une grave crise politique et humanitaire. L’armée fait preuve de violence et de brutalité à l’égard de sa population. L’Allemagne soutient les efforts de l’ASEAN qui recherche, avec l’ONU, un règlement politique sur la base du « consensus en cinq points ». Prak Sokhonn est récemment devenu envoyé spécial de l’ASEAN pour le Myanmar.

Partenariat avec le Cambodge

L’Allemagne soutient activement le Cambodge depuis le début des années 1990 dans le cadre de la coopération au développement. La promotion de la société civile et le renforcement du développement rural sont des éléments prioritaires de cet appui. L’Allemagne s’engage en outre dans les opérations de déminage humanitaire et dans des projets de réconciliation, tout en soutenant le travail du tribunal spécial chargé de juger les anciens Khmers Rouges.

Retour en haut de page