Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La ministre fédérale de l’Intérieur  : « Nous sommes attentifs, vigilants et préparés »

La ministre fédérale de l’Intérieur Nancy Faeser s’est entretenue avec les chefs des services de sécurité

La ministre fédérale de l’Intérieur Nancy Faeser s’est entretenue avec les chefs des services de sécurité, © imago images/photothek/Gaertner

25.02.2022 - Article

La ministre fédérale de l’Intérieur Nancy Faeser s’est exprimée sur les conséquences pour l’Allemagne de l’attaque de la Russie contre l’Ukraine. Elle a souligné que les autorités de sécurité s’étaient préparées à tous les scénarios et avaient augmenté les mesures de protection.

La ministre fédérale de l’Intérieur Nancy Faeser s’est entretenue jeudi avec les chefs de l’Office fédéral de police criminelle, de la Police fédérale, de l’Agence fédérale pour la sécurité des systèmes d’information (BSI), de l’Office fédéral pour la protection de la Constitution (BfV) et de l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF).

Les autorités surveillent de près les conséquences possibles de l’attaque contre l’Ukraine sur la situation sécuritaire en Allemagne et sur les flux migratoires en Europe, a souligné la ministre. « Les autorités de sécurité se sont préparées intensivement à tous les scénarios imaginables », a déclaré Mme Faeser.

Défense contre d’éventuelles cyberattaques

Mme Faeser a expliqué que des mesures de protection avaient déjà été mises en place pour parer à d’éventuelles cyberattaques. Les autorités ont notamment sensibilisé les exploitants d’infrastructures critiques à la situation de danger accru et ont mis à disposition de nombreuses recommandations d’action en matière de sécurité informatique. La ministre fédérale de l’Intérieur a toutefois précisé qu’il n’existait actuellement aucun indice concret de cyberattaques contre des services allemands.

Observer les mouvements de fuite

En outre, Mme Faeser a évoqué les mouvements de fuite qui sont d’abord attendus à l’intérieur de l’Ukraine, mais qui pourraient également toucher les pays frontaliers de l’Allemagne, puis éventuellement l’Allemagne elle-même. Là aussi, il est important d’être préparé. Mme Faeser a toutefois précisé : « Actuellement, nous ne voyons pas encore de grands mouvements de fuite vers nos pays voisins ou vers l’Allemagne. »

Coordination étroite entre la Fédération et les Länder

Pour toutes les dispositions qui doivent être prises en Allemagne, il est essentiel que la Fédération et les Länder se concertent étroitement. C’est pourquoi Mme Faeser s’est déjà entretenue aujourd’hui de la situation actuelle avec les ministres de l’Intérieur des Länder. Elle a ajouté qu’il y aurait également des échanges très étroits dans les jours à venir.

Tout comme le chancelier fédéral Olaf Scholz avant elle, la ministre fédérale de l’Intérieur a fermement condamné l’attaque russe contre l’Ukraine : « Aujourd’hui est un jour terrible pour l’Ukraine et pour toute l’Europe. La Russie a déclenché une guerre d’agression contre l’Ukraine en violation du droit international », a-t-elle déclaré.


Retour en haut de page