Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La ministre fédérale de la Défense Christine Lambrecht sur la contribution de la Bundeswehr

La ministre fédérale de la Défense Christine Lambrecht assure ses partenaires de l’OTAN du soutien de la Bundeswehr

La ministre fédérale de la Défense Christine Lambrecht assure ses partenaires de l’OTAN du soutien de la Bundeswehr, © picture alliance/dpa

24.02.2022 - Article

À l’issue de la réunion de la Commission de la défense, la ministre fédérale de la Défense Christine Lambrecht a annoncé que des mesures nationales, dites mesures d’alerte, ont été déclenchées en concertation avec l’OTAN.

Jeudi, face aux dernières évolutions en Ukraine, la ministre fédérale de la Défense Christine Lambrecht a souligné que « l’attaque russe contre l’Ukraine constitue une violation grave du droit international, sans précédent dans l’histoire moderne. Mme Lambrecht a indiqué que des mesures nationales, dites mesures d’alerte, ont également été déclenchées sur la base de la décision prise par l’OTAN. Anticipant un éventuel déploiement de la Force de réaction de l’OTAN, la Bundeswehr prendra donc des mesures préparatoires. La ministre a de bonnes raisons de penser que l’OTAN posera de nouvelles exigences à la Bundeswehr.  »Nous répondrons alors à ces exigences« , a déclaré Christine Lambrecht. Pour autant, aucun déploiement des forces armées n’a été décidé jusqu’ici.

Réactions de l’OTAN

L’OTAN a invité ses États membres à prendre d’autres mesures en réponse à cette situation, les  » Crisis Response Measures « , un catalogue de mesures auxquelles recourt l’OTAN en cas de crise. À ce sujet, le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a déclaré à Bruxelles que l’Alliance atlantique avait renforcé ses mesures défensives terrestres, maritimes et aériennes.  »Nous disposons de plus de 100 jets en état d’alerte élevée pour protéger notre espace aérien. Et de plus de 120 vaisseaux alliés en mer, du grand Nord à la Méditerranée.

La Bundeswehr est prête et continue d’augmenter ses capacités militaires. En d’autres termes, la population pourrait éventuellement faire face, dans les prochains jours, à des restrictions dans les transports en raison de mouvements de troupes, des capacités de transport terrestres, maritimes et aériennes devant être réservées à des fins militaires.

© Gouvernement fédéral

Retour en haut de page