Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Déplacement de la ministre des Affaires étrangères à Bruxelles : concertations avec l’OTAN, le G7 et l’UE

La ministre fédérale des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, avec ses homologues de la France, des États-Unis, du Canada et Avec le secrétaire général de l'OTAN

La ministre fédérale des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, avec ses homologues de la France, des États-Unis, du Canada et Avec le secrétaire général de l'OTAN, © Thomas Trutschel/photothek.de

04.03.2022 - Article

La guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine se poursuit et continue de figurer à la tête de l’ordre du jour de la communauté internationale. La ministre des Affaires étrangères présidera aujourd’hui une réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à Bruxelles.

Suite à la condamnation indiscutable et sans appel de l’agression de la Russie contre l’Ukraine par une majorité historique d’États lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York mercredi dernier, l’attention se porte aujourd’hui sur la diplomatie de crise à Bruxelles. Les partenaires européens et transatlantiques discuteront de la situation en matière de sécurité en Europe.

C’est l’Allemagne qui préside le G7 cette année et la ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock a donc convoqué ce jour une réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à Bruxelles. En amont, les 30 ministres des Affaires étrangères des États membres de l’OTAN se retrouveront au siège de l’OTAN bruxellois sur invitation du secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg. Le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Josep Borrell a en outre convié les ministres des Affaires étrangères de l’UE à une rencontre dans l’après-midi.

Réunion extraordinaire du G7 sur invitation de la cheffe de la diplomatie allemande

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du G7 présidée par Mme Baerbock vise aujourd’hui à se concerter étroitement avec les proches partenaires, en particulier au sujet des sanctions édictées contre la Russie, afin d’établir notamment un premier bilan de leur efficacité, ainsi que du renforcement de l’aide humanitaire alors que la situation humanitaire se dégrade. Les ministres profiteront également de la plateforme du G7 pour se concerter par rapport à la suite du parcours diplomatique dans cette crise. La coordination des efforts diplomatiques en amont du vote de l’Assemblée générale des Nations Unies a ainsi été un facteur clé de la considérable majorité obtenue.

Conseil de l’OTAN au niveau des ministres des Affaires étrangères

Les 30 ministres des Affaires étrangères de l’OTAN recouperont en particulier ensemble leurs analyses de la situation actuelle à la lumière de la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine. Au cours des derniers jours, l’OTAN a pris d’importantes décisions, y compris l’activation des plans de défense ainsi que le déploiement de matériel et de soldats allemands dans la partie orientale du territoire de l’Alliance. L’objectif est de garantir la sécurité du territoire de l’Alliance malgré le contexte actuel. Les ministres des Affaires étrangères rappelleront aujourd’hui encore de manière très claire leur attachement à la clause d’assistance mutuelle ancrée dans le traité de l’OTAN, en vertu de l’article 5. La Finlande, la Suède et l’UE prendront également part à cette réunion en tant que proches partenaires.

L’UE solidaire aux côtés de l’Ukraine : session extraordinaire du Conseil des affaires étrangères de l’UE

Les 27 ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se retrouveront ensuite dans l’après-midi afin de poursuivre les concertations étroites des derniers jours au sein de l’UE : il s’agit de la cinquième rencontre du Conseil des affaires étrangères de l’UE en deux semaines. Un échange est également prévu avec le ministre des Affaires étrangères ukrainien Dmytro Kuleba au cours de cette réunion. Afin de continuer sur la lancée de la coordination étroite et élargie entre l’Europe et l’Atlantique Nord, les ministres des Affaires étrangères des États-Unis, Antony Blinken, du Canada, Mélanie Joly, et de Grande-Bretagne, Lizz Truss, ainsi que le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, participeront également au Conseil des affaires étrangères de l’UE.

L’UE se tient solidaire aux côtés de l’Ukraine et elle a réagi rapidement ainsi que de manière résolue en adoptant trois séries de sanctions sévères. Pour garantir la défense du pays, l’UE fournira en outre rapidement à l’Ukraine des armes létales telles que des armes antichar, des munitions ainsi que d’autres types de matériel de défense, tout comme des équipements non létaux tels que des casques et des équipements de protection individuelle. L’UE réitère en outre son engagement d’offrir une protection rapide et simplifiée à toutes les personnes qui fuient la guerre et la violence en Ukraine et de les accueillir au sein de l’Union.

Retour en haut de page