Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Les points clés de l’année 2023

Le Japon prend le relais de l’Allemagne à la présidence du G7

Le Japon prend le relais de l’Allemagne à la présidence du G7 : la ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock avec son homologue japonais Yoshimasa Hayashi lors de la rencontre des ministres des Affaires étrangères du G7 à Münster le 4 novembre 2022, © Janine Schmitz / photothek.de

30.12.2022 - Article

​​​​​​​La nouvelle année s’accompagne de nombreuses nouveautés, mais il est souvent aussi question de reprendre avec élan là où nous nous sommes arrêtés en 2022 : voici ce qui comptera en 2023.

En 2023, le Japon prend le relais de l’Allemagne à la présidence du G7 

Le G7 est devenu en 2022 sous la présidence de l’Allemagne une équipe bien rodée en termes de gestion de crise : la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine et en particulier ses répercussions mondiales ont figuré au cœur du travail du G7. La présidence allemande du G7 prend fin le 31 décembre 2022. À l’échelle des ministres des Affaires étrangères, Annalena Baerbock passera le relais à son homologue japonais Yoshimasa Hayashi. La première réunion ordinaire des ministres des Affaires étrangères sous présidence japonaise est prévue mi-avril 2023 au Japon. 

Poursuivre résolument notre soutien à l’Ukraine avec nos partenaires dans le contexte de la guerre d’agression russe 

De nouvelles images terribles nous parviennent presque quotidiennement d’Ukraine : des centrales électriques et de chauffage urbain ainsi que des habitations sont la proie des flammes. Les bombardements russes ciblent des infrastructures civiles afin d’ôter aux Ukrainiennes et Ukrainiens tous les moyens de subsistance pendant l’hiver. Pour que ce plan destiné à annihiler l’État ukrainien ne devienne pas réalité, le gouvernement fédéral apporte actuellement une aide d’urgence à l’Ukraine avec un programme de soutien pour l’hiver.

L’Allemagne demeurera en 2023 aux côtés de l’Ukraine pour l’aider à se défendre face à l’invasion russe. Un aperçu des mesures de soutien non-militaires apportées par l’Allemagne à l’Ukraine est disponible ici. Un aperçu des mesures de soutien militaires est disponible ici. 

L’Europe poursuivra sa consolidation en 2023 

Nous continuerons en 2023 de poser ensemble les jalons d’une Union européenne puissante et opérationnelle. Il s’agit là également d’un objectif central de la présidence suédoise du Conseil de l’UE, qui débute le 1er janvier. L’approvisionnement énergétique n’est qu’un exemple parmi d’autres. C’est en accélérant le développement des énergies renouvelables en Europe que nous gagnerons en indépendance vis-à-vis de l’importation d’énergies fossiles. Nous userons notamment de notre présidence du Conseil des États de la mer Baltique, qui prendra fin en juin, pour stimuler encore davantage avec les États riverains les centrales en mer du Nord et mer Baltique, en particulier grâce au développement de parcs éoliens offshore. 

L’Europe dans les faits : la Croatie adopte l’euro et devient membre à part entière de l’espace Schengen 

La Croatie est membre de l’UE depuis juillet 2013. À compter du 1er janvier 2023 sont mises en œuvre deux étapes clés de l’appartenance à l’UE qui se ressentiront particulièrement au quotidien. La Croatie adopte la monnaie commune européenne, devenant ainsi le vingtième État membre de la zone euro. Les contrôles d’identité sont en outre levés aux frontières terrestres et maritimes entre la Croatie et les autres pays de l’espace Schengen à partir du début de l’année. Pour les passagers aériens, les contrôles d’identité seront supprimés à compter du 26 mars pour que la levée des contrôles soit concomitante avec le changement de saison des programmes de vols de l’Association du transport aérien international. Cela se traduira par une véritable liberté de circulation sans longues files d’attente.

Retour en haut de page