Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Heiko Maas à La Haye : l’ouverture des frontières et la relance au cœur des discussions

Conférence de presse de Heiko Maas et son homologue néerlandais Stef Blok

Conférence de presse de Heiko Maas et son homologue néerlandais Stef Blok, © Thomas Koehler/photothek.net

04.06.2020 - Article

Lors de son premier déplacement en avion à l’étranger après trois mois de pause en raison de la pandémie de COVID-19, le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas réaffirme que la solidarité européenne est le meilleur remède contre la crise économique.

L’Europe s’ouvre lentement mais sûrement : après une visite éclair au Luxembourg, le chef de la diplomatie allemande effectue aujourd’hui son premier déplacement en avion à l’étranger. Avec son homologue néerlandais Stef Blok, il s’entretiendra entre autres de la coopération étroite et solidaire en Europe.

Notre objectif commun est l’ouverture des frontières et la relance économique de l’Union européenne. La pandémie a ouvert des blessures profondes dans l’ensemble de l’UE, autant sur le plan sanitaire qu’économique.

Un échange ouvert et personnel

Le 27 mai, la Commission de l’UE avait présenté un projet de fonds de relance de l’UE. Ce dernier reprend des éléments essentiels de la proposition franco-allemande de relance européenne. Heiko Maas veut échanger ouvertement avec Stef Blok, y compris sur des positions différentes eu égard aux modalités d’un tel fonds. Pour le ministre allemand, une chose est claire : « Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons sortir de la crise. » Concernant le plan de relance, pour l’Allemagne aussi, il est important que le fonds soit temporaire et ciblé, et que les parlements nationaux soient associés.

L’ouverture des frontières et le tourisme au cœur des discussions

L’un des principaux thèmes évoqués à La Haye sera également l’ouverture des frontières et la reprise du tourisme européen. Les Néerlandais et les Allemands aiment beaucoup voyager dans leur pays voisin respectif ainsi que dans d’autres pays européens. Par conséquent, l’objectif commun consiste à assurer d’un pays à l’autre la protection sanitaire des citoyennes et citoyens grâce à des règles communes en matière de protection contre les infections et à des données comparables. Voyager sera donc possible, mais avec modération et la responsabilité individuelle qui s’impose.

Groupe restreint de la coalition anti-EI

L’échange bilatéral sera suivi d’une nouveauté : Stef Blok et Heiko Maas participeront à la réunion virtuelle des ministres des Affaires étrangères du groupe restreint de la coalition anti-EI au ministère néerlandais des Affaires étrangères – côte à côte sur l’écran, un acte de multilatéralisme vécu.

Retour en haut de page