Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Rencontre entre Heiko Maas et son homologue turc Mevlüt Çavuşoğlu à Berlin : un programme bien rempli

Heiko Maas reçoit son homologue turc Mevlüt Çavuşoğlu

Heiko Maas reçoit son homologue turc Mevlüt Çavuşoğlu, © Janine Schmitz/photothek.net

07.07.2020 - Article

Les deux ministres des Affaires étrangères avaient aujourd’hui leur première entrevue personnelle depuis des mois. Les sujets de discussion sont nombreux : les conséquences de la pandémie de coronavirus, les relations entre la Turquie et l’UE, la situation en Syrie et en Libye.

Le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas recevait aujourd’hui son homologue turc M. Çavuşoğlu au ministère fédéral des Affaires étrangères à Berlin. Hier, l’Allemagne a pris la présidence du Conseil de l’Union européenne. La rencontre des deux ministres au deuxième jour de la présidence allemande montre toute l’importance de la Turquie comme partenaire de l’Allemagne et de l’Union européenne dans son ensemble.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré à ce propos :

Dans les mois à venir, l’Allemagne défendra une coopération pragmatique et un dialogue de qualité et constructif de l’Union européenne avec la Turquie.

Ensemble contre la pandémie

Les deux ministres ont évoqué en détail la pandémie de Covid-19 et ses effets, qui constitueront également un sujet central de la présidence allemande du Conseil. Concernant l’avertissement pour les voyageurs prononcé pour les voyages en Turquie jusqu’au 31 août, le ministre allemand des Affaires étrangères a expliqué :

Nous sommes conscients que c’est un sujet sensible pour de nombreuses personnes en Turquie comme en Allemagne et que nombreux sont ceux qui souhaitent une levée des restrictions. Pour l’Allemagne, la concertation au sein de l’Union européenne revêt une importance considérable. Car l’action aussi harmonieuse que possible de l’Europe est une condition nécessaire pour maîtriser efficacement le virus.

Foyers régionaux de crise en Syrie et en Libye

Les ministres des Affaires étrangères ont en outre échangé leurs points de vue sur la Libye et la Syrie. Dans ces deux conflits, des succès ne pourront être obtenus que si la communauté internationale agit en unissant ses forces. Face à la catastrophe humanitaire en Syrie, en particulier dans le nord du pays, l’Allemagne a accordé 1,58 milliard d’euros d’aide humanitaire supplémentaire cette semaine. L’Allemagne s’engage en outre au Conseil de sécurité des Nations Unies pour prolonger à tout prix la résolution sur l’aide transfrontalière afin de continuer à pouvoir acheminer l’aide venue de Turquie et d’Iraq dans les territoires touchés.

En Libye il est urgent de faire avancer les négociations sur un cessez-le-feu durable et sur l’application de l’embargo de l’ONU sur les armes, qui continue à être violé par les soutiens des deux parties. Là aussi, il revient à la communauté internationale d’exercer son influence sur les parties au conflit.

Retour en haut de page