Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Mieux comprendre l’Europe : qu’est-ce que la conférence de Gymnich ?

Château de Gymnich situé à Erfstadt, près de Bonn : c’est ici qu’a eu lieu en 1974 la première réunion informelle des ministres européens des Affaires étrangères

Château de Gymnich situé à Erfstadt, près de Bonn : c’est ici qu’a eu lieu en 1974 la première réunion informelle des ministres européens des Affaires étrangères, © picture alliance/dpa/Roland Scheidemann

28.08.2020 - Article

Les 27 et 28 août, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne participent à une réunion « Gymnich  » pour échanger sur des sujets actuels de la politique étrangère européenne. D’où vient ce nom prestigieux et que signifie au juste ce format ? Une explication en images.

Photo en noir et blanc des ministres participant à la première entrevue de 1974 devant le château de Gymnich
Photo en noir et blanc des ministres participant à la première entrevue de 1974 devant le château de Gymnich© Bundesregierung/Wienke

La première réunion Gymnich s’est tenue à l’initiative de Walter Scheel, alors chef de la diplomatie allemande, le week-end du 20 avril 1974. Comme le dira plus tard le commissaire européen chargé des relations extérieures Chris Patten, face à la crise pétrolière, à la guerre du Viet Nam et à l’affaire du Watergate, les ministres européens des Affaires étrangères étaient à l’époque « si inquiets qu’ils prirent rendez-vous dans un château allemand portant le nom de Gymnich pour une réunion informelle urgente ».



Vue extérieure du château de Gymnich
Vue extérieure du château de Gymnich© Gouvernement fédéral/Gräfingholt

C’est le lieu de la première réunion, le château de Gymnich situé à Erftstadt, près de Bonn, qui a donné son nom à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne organisée depuis deux fois par an. Édifié au 14e siècle, le château a appartenu pendant des siècles à la dynastie de chevaliers de Rhénanie du même nom et servi pendant plusieurs années de résidence des hôtes du gouvernement fédéral.



Le ministre fédéral des Affaires étrangères Hans-Dietrich Genscher s’entretient dehors avec son homologue danois Uffe Ellemann-Jensen
Le ministre fédéral des Affaires étrangères Hans-Dietrich Genscher s’entretient dehors avec son homologue danois Uffe Ellemann-Jensen© Gouvernement fédéral/Ruck

Le 5 mars 1988, Hans-Dietrich Genscher, ministre allemand des Affaires étrangères, a invité ses homologues à Constance. La photo sur laquelle le ministre allemand se tient en compagnie de son collègue danois Uffe Ellemann-Jensen souligne le caractère informel de la réunion Gymnich qui a lieu en général le week-end. Un porte-parole du ministère fédéral des Affaires étrangères l’a formulé ainsi il y a quelque temps : « Il n’y a donc pas de cravates et le moins de fonctionnaires possible ».



Photo des ministres participant à la réunion Gymnich de 1994
Photo des ministres participant à la réunion Gymnich de 1994© picture-alliance/ZB/Jens Kalaene

Selon la tradition Gymnich, l’ordre du jour se limite à quelques thèmes pour permettre des échanges approfondis. En règle générale, la réunion n’adopte ni décision ni déclaration finale. Ce fut également le cas lorsque les ministres européens des Affaires étrangères se réunirent les 10 et 11 septembre 1994 à Bansin, sur l’île d’Usedom, à l’invitation du chef de la diplomatie allemande Klaus Kinkel (5e en partant de la gauche, 1er rang). C’était la première réunion dans l’Allemagne réunifiée.



Photo du représentant extérieur de l’UE, Javier Solana, en compagnie du ministre fédéral des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, lors du Gymnich de 2007
Photo du représentant extérieur de l’UE, Javier Solana, en compagnie du ministre fédéral des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, lors du Gymnich de 2007© picture-alliance/dpa/EPA/David Hecker/POOL

Traditionnellement, c’est le pays exerçant la présidence du Conseil de l’Union européenne qui organise la réunion, mais c’est le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité qui la préside. En Allemagne, la dernière réunion s’est tenue en mars 2007 à l’invitation de Frank-Walter Steinmeier (à dr.), à l’époque ministre fédéral des Affaires étrangères. On le voit ici aux côtés de l’ancien haut représentant de l’UE, Javier Solana, dans une ambiance amicale.

Retour en haut de page