Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Visioconférence des ministres chargés des affaires européennes : dernière ligne droite de la présidence allemande et perspectives

Le ministre fédéral adjoint chargé des affaires européennes Michael Roth lors de la dernière réunion informelle et virtuelle du Conseil des affaires générales sous la présidence allemande du Conseil de l’UE

Le ministre fédéral adjoint chargé des affaires européennes Michael Roth lors de la dernière réunion informelle et virtuelle du Conseil des affaires générales sous la présidence allemande du Conseil de l’UE, © Ministère fédéral des Affaires étrangères

10.12.2020 - Article

Michael Roth préside la dernière réunion virtuelle des membres du Conseil des affaires générales durant la présidence allemande du Conseil de l’UE. Quels en sont les thèmes ?

Les ministres chargés des affaires européennes veulent aujourd’hui se concerter sur plusieurs dossiers ; alors que la présidence allemande du Conseil de l’UE touche à sa fin, ces derniers demeurent divers et pas toujours faciles. Outre la préparation du Conseil européen à la fin de cette semaine, la planification des grands axes de l’année prochaine est également au cœur des discussions.

Relations futures avec le Royaume-Uni et coronavirus

La Commission européenne et le gouvernement britannique négocient encore sur leurs relations futures. Même après des semaines de discussions, il n’y a toujours pas eu de percée ; une prochaine rencontre a été fixée. Les ministres chargés des affaires européennes discuteront aussi probablement des pistes de solution envisageables lorsqu’ils se rencontreront aujourd’hui. Une chose est sûre : l’Union européenne souhaite conclure un accord, car cela est dans l’intérêt des deux parties. Toutefois, elle ne le fera pas à n’importe quel prix.

Dans la lutte contre le coronavirus, l’UE a réalisé des progrès significatifs : il existe des vaccins prometteurs ; beaucoup d’entreprises et de scientifiques européens ont participé à leur développement. Ainsi, tous les citoyens européens pourront, s’ils le souhaitent, se faire vacciner dans un avenir proche. En outre, l’UE s’est engagée à faire preuve de solidarité à l’échelle internationale et à participer à la distribution mondiale des vaccins pour les pays particulièrement démunis. Aujourd’hui, les ministres échangeront également sur les questions complexes liées à la distribution des vaccins, à la planification anticipée de tests de dépistage plus rapides ainsi qu’aux campagnes de vaccination à grande échelle.

Climat, sécurité pour la démocratie et priorités législatives

Afin de préparer le Conseil européen, M. Roth et ses homologues se pencheront également sur la politique climatique. Lors du Conseil européen, les pays membres de l’UE veulent se mettre d’accord pour réduire les émissions de CO2 de 55 % d’ici 2030, un objectif ambitieux qui, avec les processus de transformation économiques associés, ouvre aussi de nombreuses opportunités. Pour le gouvernement fédéral, il ne fait aucun doute que l’Europe doit devenir le pionnier mondial de la protection du climat. C’est également un point important au vu du nouveau gouvernement américain élu.

Concernant le thème de la sécurité des démocraties européennes, la Commission européenne a présenté un plan d’action. L’objectif : mieux protéger les élections des attaques et de l’influence d’acteurs extérieurs, promouvoir la diversité et la liberté des médias et lutter contre la désinformation. Aujourd’hui, Michael Roth et ses homologues discuteront de la manière de mettre en œuvre et de renforcer cet engagement dans les différents pays membres. Un autre sujet à long terme est également inscrit à l’ordre du jour : la Commission, le Parlement européen et le Conseil sont sur le point de s’accorder sur des priorités en matière de législation pour l’année prochaine et, pour la première fois, pour la période à moyen terme d’ici 2024. Le message est clair : malgré la pandémie, l’UE ne perd pas de vue les autres sujets brûlants que sont la politique climatique, la transformation numérique et les relations avec l’Afrique. Ces dernières seront tout particulièrement abordées mercredi, lorsque la chancelière fédérale Angela Merkel participera à une visioconférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UE ainsi que des représentants de l’Union africaine dans le cadre de la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne.

Retour en haut de page