Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Une coopération approfondie par-delà l’Atlantique : réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE, d’Amérique latine et des Caraïbes

Conférence sur l’Amérique latine au ministère fédéral des Affaires étrangères à Berlin, le 14 décembre 2020

Conférence sur l’Amérique latine au ministère fédéral des Affaires étrangères à Berlin, le 14 décembre 2020, © Florian Gaertner/photothek.net

17.12.2020 - Article

Les ministres des Affaires étrangères de l’UE, d’Amérique latine et des Caraïbes se sont rencontrés le 14 décembre. Au programme : action commune contre la pandémie et coopération pour aménager la transformation numérique.

L’Union européenne et les pays d’Amérique latine partagent bon nombre de valeurs et d’intérêts. L’Amérique latine est l’une des régions les plus démocratisées au monde : avec beaucoup de ces pays, nous défendons le renforcement de l’ordre international, en particulier un commerce équitable et fondé sur des règles. Dans le cadre de sa présidence du Conseil de l’Union européenne, l’Allemagne a fixé comme objectif le renforcement des liens entre l’UE, l'Amérique latine et les Caraïbes. C’est pourquoi les ministres des Affaires étrangères ont pris part à une réunion en visioconférence à l’invitation de la présidence allemande du Conseil. Des débats parallèles ont permis en outre un vaste dialogue de la société civile sous forme numérique. L’objectif central était de trouver des moyens concrets d’approfondir la coopération.

Pour une économie plus durable et un commerce libre

Tout comme l’Amérique latine, les Caraïbes et l’Europe sont rudement frappées par la pandémie de COVID-19 et ses conséquences sociales et économiques. La relance économique nécessaire pour surmonter la crise doit être vue comme une chance de créer une économie plus durable, autrement dit de « reconstruire en mieux ». La mise sur pied d’économies résilientes repose sur un commerce équitable, durable et fondé sur des règles ainsi que sur des conditions d’investissement du même ordre. Cela ne peut se faire que si les questions du dérèglement climatique et de la biodiversité sont prises en compte dans la reconstruction.

C’est pourquoi les ministres des Affaires étrangères doivent échanger sur les mécanismes de financement innovants et sur les investissements dans les technologies vertes. L’UE réalise un programme d’investissement vert à cette fin nommé « LAGREEN », auquel prend part notamment l’institut de crédit allemand Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW). Un partenariat sur l’hydrogène avec le Chili fait figure de projet pilote. Une centrale de production d’énergie neutre sur le plan climatique y est d’ores et déjà en cours de construction avec le soutien de l’Allemagne. L’UE aide en outre les petites et moyennes entreprises d’Amérique latine et des Caraïbes à devenir plus vertes et durables avec un soutien de 33 millions d’euros.

L’amélioration du raccordement numérique entre les deux continents fait aussi partie des objectifs : le câble sous-marin transatlantique reliant le Brésil au Portugal, sur lequel repose le réseau BELLA (Building Europe Link to Latin America), sera terminé l’an prochain. Il constitue une étape importante dans ce domaine.

Initiative sur l'Amérique latine

Avec une vingtaine de ses homologues, le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas avait donné le signal, le 28 mai 2019, d’une nouvelle initiative relative à l’Amérique latine et aux Caraïbes. L’objectif partagé : renforcer les liens de l’Europe avec l’Amérique latine et les Caraïbes. Dans le cadre de la conférence, 1 000 représentants des milieux économique et politique et de la société civile s’étaient entretenus de la coopération culturelle et économique. Avait également été créé à cette occasion le réseau de femmes « Unidas », qui défend l’égalité des chances entre les femmes et les hommes.

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du 14 décembre s’inscrit aussi dans cette initiative, même si la pandémie de Covid-19 a déterminé le programme politique des derniers mois. L’Union européenne soutient l’Amérique latine et les Caraïbes dans la lutte contre la pandémie, notamment en débloquant 1,7 milliard d’euros sur le fonds d’aide d’urgence de l’UE.

Pour en savoir plus (en allemand) :

Discours d’ouverture du ministre des Affaires étrangères Heiko Maas lors de la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes

Communiqué conjoint : réunion informelle des ministres de l’UE27, d’Amérique latine et des Caraïbes

Les pays d’Amérique latine et des Caraïbes à Berlin : ensemble pour la coopération internationale et les droits des femmes

Retour en haut de page