Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Conférence virtuelle « Unboxing Hate Speech : des impulsions européennes pour le respect et la solidarité sur Internet » avec le chef de la diplomatie allemande

Logo de la conférence « Unboxing Hate Speech »

Logo de la conférence « Unboxing Hate Speech », © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)

18.02.2021 - Article

Les discours haineux mettent à mal la culture du dialogue et la solidarité des internautes dans nos sociétés ouvertes, notamment dans les médias sociaux. C’est de ces défis et des contre-stratégies possibles que traite la conférence virtuelle du 18 février 2021.

La haine, l’exclusion et la violence verbale portent non seulement atteinte aux droits de la personne, mais elles menacent aussi de plus en plus nos démocraties libérales. Tous les jours sur Internet, d’innombrables messages de haine sont répandus en un seul clic par-delà les frontières. Les discours haineux mettent à mal la culture du dialogue et la solidarité des internautes dans nos sociétés ouvertes, notamment dans les médias sociaux. Les mots sont souvent suivis d’actes.

C’est de ces défis et des contre-stratégies possibles dont va discuter le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas avec la ministre fédérale de la Justice Christine Lambrecht, la secrétaire générale du Conseil de l’Europe Marija Pejčinović Burić et le ministre adjoint chargé des affaires européennes Michael Roth lors de la conférence virtuelle co-organisée par la Friedrich-Ebert Stiftung le 18 février 2021 : « Unboxing Hate Speech : des impulsions européennes pour le respect et la solidarité sur Internet ».

Des impulsions européennes pour le respect et la solidarité

Cette conférence réunissant des représentantes et des représentants de la société civile, des médias, de la science et des sociétés Internet doit aboutir sur des impulsions européennes pour le respect et la solidarité. Elle doit par ailleurs contribuer, dans le cadre de la présidence allemande du Comité des ministres du Conseil de l’Europe, à défendre le droit à la liberté d’expression, tout en luttant efficacement contre les discours haineux. Quelles impulsions la société civile paneuropéenne donnera-t-elle ? Quelles expériences ont été faites dans les pays membres du Conseil de l’Europe ? Quelle contribution le Conseil de l’Europe peut-il apporter à cet égard ?

La conférence constitue une base importante pour le travail du Comité d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre le discours de haine. Ce groupe d’experts vise à élaborer des recommandations politiques et juridiques pour les pays membres.

Le Conseil de l’Europe s’engage depuis 1949 en faveur des droits de l’homme, de la démocratie et de l’État de droit. 47 pays membres y ont adhéré. La défense des droits de l’homme sur Internet et la lutte contre la haine et l’incitation à la haine en ligne constituent une priorité de la présidence allemande du Comité des ministres du Conseil de l’Europe de novembre 2020 à mai 2021.

Retour en haut de page