Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Solidarité et dialogue stratégique avec la République tchèque – et sanctions sévères de l’UE contre le Bélarus

Prague

Prague, © picture alliance

26.05.2021 - Article

Heiko Maas recevait hier le nouveau ministre tchèque des Affaires étrangères Jakub Kulhánek : ils ont discuté de la Russie, du Bélarus ainsi que du renforcement des relations germano-tchèques.

L’UE se serre fermement les coudes et réagit, si besoin est, de manière rapide et décidée. C’est également le signal envoyé par la première visite officielle du nouveau ministre tchèque des Affaires étrangères à Berlin. Lors des échanges avec le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas, il a notamment été question hier du soutien apporté par l’Allemagne à l’ambassade tchèque à Moscou ainsi que des démarches résolues de l’UE vis-à-vis du régime bélarussien suite à l’atterrissage forcé d’un avion civil ainsi qu’à l’arrestation du journaliste Roman Protassevitch à Minsk.

Suite à cet incident sans précédent au Bélarus, l’UE a engagé hier des mesures communes de grande envergure. Le chef de la diplomatie allemande a discuté ce même jour de cette question avec son homologue tchèque. L’Allemagne et l’UE réagissent à tous les niveaux. Ils exigent la libération immédiate de Roman Protassevitch et de sa compagne Sofia Sapega. Toutes les compagnies aériennes sises dans l’UE sont en outre incitées à éviter le survol du Bélarus et des sanctions doivent être imposées dès que possible à d’autres personnes et organisations bélarussiennes.

L’Allemagne apporte son soutien à la République tchèque à Moscou

Suite à l’expulsion de la plupart des diplomates tchèques de Moscou dans le cadre d’une escalade sans précédent déclenchée par les dirigeants russes, l’Allemagne s’est clairement positionnée aux côtés de son partenaire européen. Le gouvernement fédéral soutiendra autant que possible la République tchèque dans ses activités sur place à Moscou. À cet effet, les ambassadeurs des deux pays se trouvent en contact permanent. Là aussi, le message est sans équivoque. Quiconque s’attaque de l’extérieur à un pays de l’UE doit s’attendre à une réponse solidaire et concertée de l’ensemble de l’UE.

Renforcement des relations avec la République tchèque

Les discussions entre Heiko Maas et Jakub Kulhánek seront essentiellement axées sur le « dialogue stratégique » entre Prague et Berlin. Différents ministères des deux pays travaillent sur des approches politiques communes dans 11 domaines politiques. L’accent est dès à présent mis sur les préparatifs de la présidence tchèque du Conseil de l'UE au deuxième semestre 2022. L’Allemagne a tenu la présidence au deuxième semestre 2020 et partagera ses expériences avec la République tchèque. Les échanges au sein de la société civile sont également essentiels : Un nouveau conseil consultatif composé de 15 représentantes et représentants issus de la politique et de la société civile vient d’être désigné pour le forum de dialogue germano-tchèque. L’Allemagne, la République tchèque et l’Autriche ont en outre signé le 17 mai une déclaration d’intention pour le développement de la liaison ferroviaire Berlin-Dresde-Prague-Vienne (la « via Vindobona »).

La pandémie de Covid‑19 permet de tirer de nombreuses leçons. Les marques de soutien et de solidarité ont été nombreuses entre l’Allemagne et la République tchèque. Toutefois, la région frontalière qui est très interconnectée a notamment été durement mise à l’épreuve par la pandémie, avec des mesures strictes telles que des contrôles aux frontières. Une concertation étroite et de confiance reste ici particulièrement importante. La coopération dans la lutte contre la Covid‑19 a également été abordée lors des discussions entre les deux ministres.

Retour en haut de page