Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Heiko Maas à la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE en Slovénie

Logo de la présidence slovène

Logo de la présidence slovène, © Slovenian Presidency of the Council of the EU 2021 / LOGO - Brdo pri Kranju

02.09.2021 - Article

La réunion informelle semestrielle des ministres des Affaires étrangères porte cette fois essentiellement sur l’Afghanistan. Les relations de l’Union européenne avec les pays du Golfe et la Chine figurent parmi les autres thèmes au programme.

L’Afghanistan est au cœur de la réunion informelle en format « Gymnich  », traditionnellement organisée par le pays qui exerce la présidence du Conseil de l’Union européenne. La réunion se tient les 2 et 3 septembre à Brdo (Kranj), en Slovénie. Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas, qui rentre tout juste d’un déplacement de quatre jours dans cinq pays (Turquie, Ouzbékistan, Tadjikistan, Pakistan et Qatar), fera part de ses impressions à ses homologues européens et leur soumettra des propositions concernant une position commune de l’UE.

Afghanistan

Les échanges tenus par les ministres durant la première journée visent à formuler des réponses communes de l’UE à 27, à moyen et long terme, face à l’évolution de la situation en Afghanistan et alentour. L’accent est mis sur la stabilité de l’ensemble de la région et une position commune face aux talibans. Il est prévu que le haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, rende compte par vidéo, au début de la réunion, de la situation humanitaire en Afghanistan.

Cette première journée se termine par un dîner informel, comme d’habitude sans ordre du jour préétabli.

UE-Golfe

La deuxième journée de la réunion informelle débute par une discussion sur les rapports stratégiques de l’UE avec les pays du Golfe. L’Allemagne soutient également un engagement renforcé de l’UE aux efforts destinés à mettre en place une architecture de sécurité régionale, aussi et surtout dans le contexte des négociations en cours au sujet de l’accord sur le nucléaire iranien. Les pays du Golfe, en particulier le Qatar, jouent aussi un rôle important en ce qui concerne l’Afghanistan.

UE-Chine

C’est un autre sujet qui sera abordé à Brdo (Kranj). En préparation du Conseil européen informel des chefs d’État et de gouvernement qui aura lieu au mois d’octobre, les ministres des Affaires étrangères de l’UE poursuivent leurs entretiens stratégiques sur les rapports avec la Chine. Dernièrement, les sanctions au contenu injustifié adoptées par la Chine en réponse aux sanctions de l’UE en raison des violations des droits de l’homme en Chine avaient créé des tensions dans les rapports avec ce pays. Une chose reste claire : les valeurs fondamentales européennes ne sont pas négociables – en même temps, il existe de nombreux domaines dans lesquels il est nécessaire d’intensifier la coopération avec la Chine, par exemple dans celui de la lutte contre le changement climatique.

La réunion ministérielle se termine par un déjeuner de travail avec le ministre indien des Affaires étrangères Subrahmanyam Jaishankar. Cela souligne la place de l’Inde face à l’importance géostratégique accrue pour l’Union européenne de toute la région indopacifique en tant que communauté de valeurs et communauté économique et commerciale. Pour en savoir plus sur les lignes directrices pour l’Indopacifique adoptées en septembre 2020, veuillez consulter ce lien.

Retour en haut de page