Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Angela Merkel : les relations germano-polonaises nous « tiennent à cœur » 

La chancelière Angela Merkel a rencontré samedi à Varsovie le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.

La chancelière Angela Merkel a rencontré samedi à Varsovie le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki., © picture alliance / ZUMAPRESS.com | Hubert Mathis

13.09.2021 - Article

La chancelière Angela Merkel a rencontré samedi à Varsovie le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki. Elle évoqué avec lui les sujets européens et réaffirmé l’importance à ses yeux des relations germano-polonaises.

À deux semaines des élections législatives allemandes, la chancelière Angela Merkel a effectué samedi 11 septembre ce qui sera sans doute son dernier déplacement officiel en Pologne après 16 années de mandats. Elle s’est entretenue à Varsovie le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki.

 La chancelière a souligné l’importance pour l’Europe de se protéger et d’assurer sa sécurité. Elle a jugé « inacceptables » les « sortes d’attaques hybrides » menées à la frontière extérieure de l’Union européenne (UE). Ces derniers mois, de nombreux migrants originaires du Moyen Orient ont rejoint l’UE via le Bélarus. Le président du Bélarus, Alexandre Lukaschenko, est accusé de les envoyer à la frontière polonaise. Cela a conduit Varsovie à verrouiller sa frontière face à cet afflux. Angela Merkel a appelé Minsk à garantir l’accès de l’aide humanitaire aux migrants. Elle a aussi rappelé que protéger les frontières extérieures était « un objectif commun à tous les États membres de l’Union européenne ».

Questions européennes

Angela Merkel a aussi abordé « de manière assez approfondie » avec M. Morawiecki la question de l’état de droit en Pologne. Elle appelé Bruxelles et Varsovie à résoudre des questions difficiles par le biais de la discussion.

Enfin, elle s’est félicitée de l’évolution des relations entre l’Allemagne et la Pologne. « Malgré quelques difficultés sur le plan politique, elles se sont développées dans de nombreux domaines, de l’économie à la société civile. Cela la réjouit particulièrement. Les relations germano-polonaises  »me tiennent à cœur« , a-t-elle dit. Elles sont  »une garantie de paix« . Il est bon d’y mettre toute son énergie.

A.L. avec www.bundesregierung.de

En savoir plus (en allemand)

Retour en haut de page