Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Les ministres des Affaires étrangères du G7 au pays des Beatles

La ministre fédérale Annalena Baerbock avec ses homologues britannique Elizabeth Truss et canadienne

La ministre fédérale Annalena Baerbock avec ses homologues britannique Elizabeth Truss et canadienne, © Thomas Koehler/photothek.de

13.12.2021 - Article

À Liverpool, le Royaume-Uni clôt sa présidence du G7 par un deuxième sommet au niveau des ministres des Affaires étrangères et du Développement. L’Allemagne prendra le relais en 2022 et présente à cette occasion les priorités de sa présidence.

Cette réunion de deux jours (11 et 12 décembre) à Liverpool est pour de nombreux ministres la première occasion de faire connaissance en cercle restreint et personnel. Pour Annalena Baerbock, la nouvelle cheffe de la diplomatie allemande, c’est même la première réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à laquelle elle prend part, trois jours seulement après son entrée en fonctions. Cette réunion est également une première pour Elizabeth Truss, la nouvelle ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni, hôte du sommet, ainsi que pour sa nouvelle homologue canadienne Mélanie Joly et pour Yoshimasa Hayashi, le ministre japonais des Affaires étrangères. C’est la première fois que Liverpool accueille un sommet du G7. L’un des rendez-vous de la conférence se déroulant au « Beatles Museum », les ministres pourront ressentir encore mieux la proximité avec le fameux groupe des « Fab Four » originaire de Liverpool.

Focus sur des sujets d’actualité et l’Indopacifique

Outre les relations avec la Russie et la Chine, d’autres sujets dominent les discussions : la situation actuelle en Ukraine, en Afghanistan, en Corée du Nord et en Iran ainsi que sur le continent africain. En même temps, ce sommet permet aux ministres de se pencher sur des dossiers essentiels tels que les questions sanitaires mondiales, la technologie, les infrastructures et l’égalité entre les sexes. Par ailleurs, la présidence britannique se préoccupe en priorité de la situation dans la région indopacifique. C’est la raison pour laquelle, en plus de l’Australie et de la Corée du Sud, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN sont invités à Liverpool.

Passage de relais à la présidence du G7 du Royaume-Uni à l’Allemagne

Le sommet de Liverpool offre également à Annalena Baerbock la possibilité de présenter aux participants les plans de la présidence allemande du G7 en 2022. Outre l’accent mis sur les crises actuelles et les défis stratégiques en matière de politique étrangère et de sécurité, le travail des ministres des Affaires étrangères du G7 portera l’année prochaine avant tout sur la crise du climat et ses effets, ainsi que sur le renforcement du multilatéralisme et la résilience des démocraties.

Retour en haut de page