Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Une coopération et une concertation germano-espagnoles fortes pour faire face aux crises actuelles : la ministre Annalena Baerbock effectue son premier déplacement officiel à Madrid

La ministre des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, recontre son homologue espagnol Albares

La ministre des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, recontre son homologue espagnol Albares, © Janine Schmitz/photothek.de

15.02.2022 - Article

Aujourd’hui, la ministre Annalena Baerbock effectue sa première visite officielle en Espagne. L’Allemagne et l’Espagne sont liées par une coopération étroite en matière de politique européenne et de politique étrangère.

La ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock effectue aujourd’hui son premier voyage officiel à Madrid, où elle rencontrera son homologue espagnol José Manuel Albares. Les relations germano-espagnoles sont très bonnes, et l’Allemagne et l’Espagne poursuivent des intérêts communs sur de nombreuses questions de politique étrangère et de politique européenne. Ainsi les deux gouvernements souhaitent-ils conclure, cette année, un plan d’action afin de coopérer encore plus étroitement sur des questions essentielles telles que dans le cadre du voisinage méridional de l’Europe, dans les Balkans occidentaux, mais aussi dans le cadre des mesures bilatérales et internationales de protection du climat.

À Madrid, les deux chefs de la diplomatie se concerteront sur des questions actuelles de politique étrangère. Ce faisant, ils s’entretiendront principalement de la situation extrêmement tendue à la suite du déploiement de troupes russes à la frontière ukrainienne. Mme Baerbock et M. Albares œuvrent tous deux à la désescalade du conflit et misent sur la force de la diplomatie. La semaine dernière, ils s’étaient rendus en Ukraine pour discuter avec leurs partenaires ukrainiens et les assurer de leur soutien.

Outre son entretien avec son homologue espagnol, Mme Baerbock discutera également à Madrid avec des procureures du parquet spécial chargé des délits liés aux violences à l’encontre des femmes. La situation juridique des femmes et les poursuites pénales relatives à des délits de violence contre les femmes seront abordées. Ce parquet spécial a été fondé dès 2005 en Espagne. Chacun des parquets présents dans les cinquante provinces espagnoles dispose en outre d’un ou d’une procureur(e) spécialisé(e) dans les affaires de violence contre les femmes. Ces procureurs spécialisés sont sous les ordres du parquet spécial et échangent régulièrement avec ce dernier.

Transition écologique de l’économie et plan de relance européen post-Covid

L’Espagne est à l’avant-garde de la politique énergétique et climatique aux niveaux européen et international. L’Espagne et l’Allemagne soutiennent activement l’objectif climat de neutralité climatique de l’UE d’ici à 2050. L’Espagne est responsable en tout de 9 % des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE, alors que les Espagnols représentent environ 10 % de la population au sein de l’UE. Entre 2005 et 2019, elle a réduit ses émissions de 27 %, obtenant ainsi de meilleurs résultats que la moyenne européenne.

L’Espagne a été durement touchée par les répercussions sanitaires mais aussi économiques de la pandémie de coronavirus. Elle profitera pleinement du fonds de relance européen « Next Generation EU », grâce auquel elle touchera des subventions à hauteur d’environ 70 milliards d’euros. Le plan espagnol de relance et de résilience pour la mise en œuvre de ces fonds européens constitue également une base de coopération importante pour les entreprises allemandes et espagnoles. Les investissements espagnols prévus se concentrent sur des projets « verts » et de numérisation, notamment pour une mobilité durable et des rénovations pour rendre les bâtiments plus économes en énergie.

La culture, l’économie et la science aussi au cœur du partenariat germano-espagnol en 2022

2022 est une année également importante pour renforcer les relations germano-espagnoles au niveau de la société civile, puisque l’Espagne sera l’invitée d’honneur de la Foire du Livre de Francfort en octobre, une étape importante de la politique culturelle extérieure du pays. Une nouvelle édition du Forum germano-espagnol est également prévue cette année, qui servira notamment de plateforme d’échange entre acteurs économiques mais aussi scientifiques et culturels.

Déclaration de la ministre fédérale des Affaires étrangères avant son départ pour Madrid (en allemand)

 

Retour en haut de page