Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Une aide rapide pour les réfugiés ukrainiens

Pour la ministre fédérale de l’Intérieur Nancy Faeser, l’aide sans formalités que prévoit d’octroyer l’Union européenne crée un « moment historique ».

Pour la ministre fédérale de l’Intérieur Nancy Faeser, l’aide sans formalités que prévoit d’octroyer l’Union européenne crée un « moment historique »., © Picture alliance/dpa

07.03.2022 - Article

Pour la ministre fédérale de l’Intérieur Nancy Faeser, l’aide sans formalités que prévoit d’octroyer l’Union européenne crée un « moment historique ».

Les réfugiés ukrainiens pourraient bientôt bénéficier d’un droit de séjour d’un an dans l’Union européenne. Les pays de l’UE sont convenus jeudi d’accueillir les réfugiés rapidement et simplement. « C’est un moment historique », a dit la ministre fédérale de l’Intérieur, Nancy Faeser.

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), plus d’un million de personnes ont quitté l’Ukraine depuis le début de la guerre dans leur pays. « Et des millions suivront », a dit la commissaire européenne chargées des Affaires intérieures, Ylva Johansson. La Pologne a déjà accueilli plus de 500 000 réfugiés à elle seule.

Les Ukrainiens ayant un passeport biométrique peuvent voyager librement sans visa dans l’UE pendant 90 jours. Mais il faut se préparer au 91e jour, a dit récemment Mme Johansson.

C’est pourquoi la Commission européenne a proposé d’utiliser la directive sur « l’afflux massif » de réfugiés. Les pays de l’UE ont accepté à l’unanimité. Cette directive a été créée à la suite des guerres des années 1990 dans l’ex-Yougoslavie. Elle doit permettre d’éviter la surcharge des services chargés de déterminer le statut des réfugiés.

Tous les pays sont disposés à accueillir des réfugiés, dit Mme Faeser. Selon elle, une clé pour la répartition des réfugiés ukrainiens n’est pas nécessaire actuellement. « Nombre des réfugiés se rendent chez des parents ou des amis dans d’autres pays », dit la ministre allemande de l’Intérieur.

Source : deutschland.de

Retour en haut de page