Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La pandémie du Covid-19 affecte la situation économique de toutes les entreprises allemandes dans le monde

Enquête « AHK World Business Outlook » menée par la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie allemandes (DIHK)

Enquête « AHK World Business Outlook » menée par la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie allemandes (DIHK), © Chambre Franco-Allemande de Commerce et d'Industrie Paris

11.05.2020 - Article

L'économie mondiale et, par conséquent, l'activité des entreprises allemandes à l'étranger, se trouvent dans une crise tangible. C’est le résultat de l’enquête « AHK World Business Outlook » menée par la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie allemandes (DIHK).

Plus de 4 000 entreprises ont répondu à l’enquête relayée par les Chambres de Commerce et d’Industrie allemandes à l’étranger. Deux tiers des entreprises interrogées s’attendent à ce que la situation économique devienne encore plus difficile dans les pays respectifs. En Europe et en Amérique du Nord en particulier, les entreprises allemandes ont été touchées par une détérioration du développement économique. La moitié s'attend à ce que leur activité décline dans les douze prochains mois. Beaucoup veulent réduire leurs effectifs et diminuer les investissements. 

Par ailleurs, 80 % des entreprises allemandes à l'étranger présagent une baisse de leurs ventes suite à la propagation du coronavirus. 15 % des entreprises supposent même que leurs ventes annuelles diminueront de plus de la moitié. La baisse de la demande pour les produits et services, tout comme les restrictions de voyage et l'annulation de salons professionnels ou de commandes, affectent les entreprises. 

Le plus grand risque pour les entreprises au cours des douze prochains mois réside dans la demande de biens et de services. Le cadre de la politique économique et la question du financement, en raison de nombreuses faillites d'entreprises et du besoin actuel élevé et croissant de liquidités, représentent des risques commerciaux très importants pour les entreprises allemandes à l'étranger. 

Parmi les entreprises allemandes en France ayant participé à l'enquête, plus de 70 % estiment que leur situation actuelle est stable. Cependant, 58 % pensent que leur avenir économique est en péril et près de 64 % ont une vision négative de la situation économique globale de la France.

Plus de la moitié des entreprises projettent de moins investir, voire pas du tout au cours de l'année à venir, mais trois quarts des entreprises n'ont pas l'intention de licencier du personnel. Pour les entreprises allemandes en France, les principaux facteurs de risque au cours des douze prochains mois sont la demande et le cadre de la politique économique. La moitié des entreprises s'attend ainsi à une baisse des ventes de près d'un quart.  

« La question essentielle que se pose actuellement la grande majorité des entreprises est la suivante : Comment peut-on réussir la reprise ? La réponse dépendra d’un climat économique et sociétal en faveur d’une dynamique positive des marchés, pour soutenir et relancer tant la demande que la confiance des clients et consommateurs en France et en Europe. Donc, seule une relance forte des activités économiques permettra une sortie de crise. » explique Patrick Brandmaier, Directeur Général de la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie à Paris. 

Vous trouverez les résultats auprès des entreprises allemandes en France ICI et l’ensemble de l’enquête en langue allemande ICI.   

© Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie

Retour en haut de page