Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Conjoncture : le risque d’une « troisième vague »

L’économie allemande devrait croître de 3,1 % cette année, moins que prévu

L’économie allemande devrait croître de 3,1 % cette année, moins que prévu, © picture alliance / Daniel Kubirski | Daniel Kubirski

19.03.2021 - Article

Le comité des « cinq sages » qui conseille le gouvernement allemand a revu ses prévisions de croissance à la baisse pour 2021.

Selon le Conseil des experts pour l'appréciation de l'évolution économique générale, l’économie allemande devrait croître de 3,1 % cette année et de 4 % en 2022. Les « Cinq Sages » qui conseillent le gouvernement allemand ont revu leurs prévisions à la baisse en raison de l’évolution de la pandémie. À l’automne dernier, ils tablaient pour 2021 sur une hausse de produit intérieur brut (PIB) de 3,7 %.

Selon leur analyse, l’Allemagne doit s’attendre, après la faible croissance de la fin 2020, à enregistrer une récession au premier trimestre 2021. Le PIB pourrait reculer de 2 %, conséquence directe de la durée des restrictions sanitaires et de la persistance d’un niveau élevé de contaminations. Au 18 mars à minuit, l’Institut Robert Koch (RKI) de veille sanitaire avait comptabilisé 17 504 nouveaux cas (sur un total de 137 300 cas) et 229 décès (sur un total de 74 132 décès) en 24 heures. Le taux d’incidence constaté sur sept jours était de 90 cas pour 100 000 habitants.

L'industrie poursuit son redressement, mais elle pâtirait d'une troisième vague
L'industrie poursuit son redressement, mais elle pâtirait d'une troisième vague© picture alliance/dpa | Marijan Murat

La situation économique est toutefois très variable d’une région et d’un secteur à l’autre, notent les Cinq Sages. Grâce à la hausse de la demande de biens, l’industrie poursuit son redressement après la rupture du printemps 2020. La situation est plus tendue dans le secteur des services aux personnes.

Désormais, « le principal risque qui pèse sur la conjoncture en Allemagne est la possibilité d’une ‘troisième vague’ de l’épidémie, notamment si elle conduit à de nouvelles restrictions, voire à des fermetures d’usine dans l’industrie », affirme Volker Wieland, l’un des membres du Conseil. 

Si le confinement devait durer un trimestre de plus, il faudrait réviser la prévision de croissance pour 2021 à la baisse de 1 % supplémentaire, ajoute sa consœur Monika Schnitzer.

Vaccination

Les Cinq Sages appellent donc de leurs vœux l’accélération de la campagne vaccinale. Si celle-ci se déroulait plus vite que prévu, et si elle permettait de lever les restrictions, la reprise des activités économiques pourrait être plus rapide. Les experts s’attendent à ce que la création de richesses en Allemagne retrouve son niveau antérieur à la crise vers la fin de l’année 2021 ou le début de l’année 2022.

A.L.

Plus d'informations (en allemand)

 

Retour en haut de page