Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Munich, vitrine de la mobilité de demain

Le nouveau véhicule „ID. Life“ de Volkswagen, présenté à partir de ce mardi au Salon international de la Mobilité (IAA MOBILTY) à Munich

Le nouveau véhicule « ID. Life » de Volkswagen, présenté à partir de ce mardi au Salon international de la Mobilité (IAA MOBILTY) à Munich, © picture alliance/dpa | Sven Hoppe

07.09.2021 - Article

Le salon international de l’automobile (IAA) se tient du 7 au 12 septembre. Il a quitté Francfort pour Munich et se réinvente en laboratoire de la mobilité. Avec pour cap l’entrée dans une nouvelle ère : celle de la neutralité carbone.

A tort ou à raison, on l’a surnommée « la chancelière de l’automobile ». A trois semaines de la fin de son mandat, Angela Merkel inaugure ce mardi pour la dernière fois le Salon international de l’automobile (IAA). Une page se tourne. Mais simultanément, un nouveau chapitre s’ouvre. En effet, à l’occasion de cette nouvelle édition, l’IAA fait peau neuve.

Le changement est profond et protéiforme. Tout d’abord, exit le site historique de Francfort-sur-le-Main. L’IAA renaît à Munich, sur les bords de l’Isar. Les constructeurs et les équipementiers ne seront pas loin : le sud de l’Allemagne regorge d’industries, notamment liées à l’automobile. Vitrine de l’innovation industrielle, l’IAA sera aux premières loges pour suivre l’ample transformation que traverse le secteur automobile sous le double effet du développement des véhicules électriques et de la révolution de la numérisation.

Le salon IAA se réinvente

Désormais consacré à la mobilité, et non plus à la seule automobile, le salon IAA fait la part belle au vélo (ici stand de la société Bulls, parmi 70 exposants spécialistes du cycle).
Désormais consacré à la mobilité, et non plus à la seule automobile, le salon IAA fait la part belle au vélo (ici stand de la société Bulls, parmi 70 exposants spécialistes du cycle).© picture alliance/dpa | Sven Hoppe

Mais l’élan transformateur va plus loin. L’IAA élargit sa perspective, jusqu’ici focalisée sur le seul secteur automobile. Il s’ouvre à toutes les formes de mobilité et à leur articulation. Son ambition est d’accompagner la transition vers la neutralité carbone, et de présenter les solutions de mobilité imaginées pour atteindre cet objectif (que l’Allemagne vise à l’horizon 2045). Fait inédit, 70 fabricants de vélos ont déroulé leur stand sur le salon. C’est un signe qui ne trompe pas, avec le changement de nom du salon, rebaptisé « IAA MOBILTY  ».

Marques de cycles, constructeurs automobiles, acteurs clés des technologies de l’information, équipementiers : au total, 700 exposants se partagent les allées du salon. Ils présentent au public une centaine d’avant-premières mondiales. Des tendances de fond émergent : le succès des voitures électriques bon marché (à l’instar du ID.Life de Volkswagen (photo)), l’engouement pour la voiture autonome, la généralisation de l’électronique dans les habitacles qui conduit à faire de la voiture un ordinateur roulant, ou encore l’idée de recourir à l’économie circulaire pour contourner la hausse des prix des matières premières et les problèmes environnementaux liés aux composants et aux batteries (par exemple chez BMW).

Vers la voiture électrique et autonome

Tous les constructeurs allemands ont désormais pris le virage de la motorisation électrique. Leurs nouveaux modèles tentent de convaincre un public encore freiné par les prix et une autonomie limitée. Mais la nouvelle ère est bien engagée. Selon le gouvernement, l’Allemagne a passé un cap au mois de juillet : plus d’un million de véhicules électriques ou hybrides circulaient sur ses routes.

Malgré tout, le rythme et le chemin choisis pour aller vers la nouvelle ère électrique ne font pas l’unanimité. Les organisateurs s’attendent à des manifestations durant le salon, notamment de la part des associations de défense de l’environnement. Les représentants des constructeurs et les organisateurs du salon soulignent leur volonté de dialogue.

L’IAA expérimente ainsi cette année un troisième changement en vue d’un nouveau départ : elle s’installe pour partie en différents points du centre-ville de Munich. Ce nouveau concept, baptisé « IAA MOBILTY Open Space  », permet à l’IAA d’être le premier salon allemand à rouvrir ses portes entièrement en présentiel depuis le début de la pandémie de Covid-19. Mais c’est aussi une manière d’aller à la rencontre de tous ceux à qui il ne viendrait pas à l’idée de payer un billet d’entrée au salon. Les visiteurs pourront essayer 38 modèles d’une quinzaine de marques (250 nouveaux véhicules au total). Une route spéciale, baptisée «  Blue Lane » et axée sur les enjeux environnementaux dans et autour de Munich, a été spécialement mise en place.

A.L.

En savoir plus (en allemand/ anglais)

Retour en haut de page