Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le numérique au service des campagnes

Liebenwerda, dans le Brandebourg

Liebenwerda, dans le Brandebourg, © picture alliance

06.12.2019 - Article

Le gouvernement allemand débloque 25 millions d’euros pour promouvoir l’attractivité des zones rurales grâce à l’innovation numérique.

Des métropoles dynamiques et ultra-connectées, et des périphéries enclavées : c’est l’une des tendances lourdes des sociétés contemporaines. Mais la numérisation pourrait bien offrir demain de nouvelles opportunités aux campagnes. C’est la conviction du gouvernement allemand. Il vient de débloquer 25 millions d’euros pour l’accélérer dans sept régions pilotes.

La ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture, Julia Klöckner a donné le coup d’envoi du programme il y a quelques jours. Elle va sélectionner sept « Régions rurales intelligentes » et les soutenir dans leurs projets de développement de services numériques innovants et susceptibles de faciliter la vie quotidienne.

 

Transports, formation, médecine…

Il pourra s’agir de systèmes de gestion du trafic en temps réel des transports commun, de plateformes de mise en ligne de contenus pédagogiques par les établissements scolaires, de services de télémédecine ou encore, par exemple, d’outils facilitant le télétravail. L’un des critères essentiels sera de créer des conditions propices à l’attractivité des territoires, que ce soit comme cadre de vie ou comme lieu de travail.

Une fois sélectionnées, les sept régions pilotes recevront le soutien actif de l’Institut Fraunhofer pour le développement de logiciels expérimentaux (IESE). Ses experts les accompagneront de l’idée jusqu’à la mise en service pratique du logiciel.

« La numérisation peut améliorer la vie dans les espaces ruraux », souligne Mme Klöckner. « Nous voulons soutenir des circonscriptions qui serviront d’exemples à d’autres ».

Et pour que tout cela puisse fonctionner, le gouvernement allemand va aussi mettre les bouchées doubles pour combler le retard pris dans le déploiement de l’Internet mobile en zone rurale. Il vient d’adopter une stratégie pour l’Internet mobile qui en fait une priorité. Elle met, en effet, l’accent sur le raccordement des « zones blanches » (sans connexion au réseau) sans perspectives de raccordement en dehors de l’intervention de l’Etat. 60 millions d’euros sont prévus pour le développement de réseaux locaux.

A.L.

 

Plus d’informations :
Office de presse et d'information du gouvernement allemand (en allemand)


Retour en haut de page