Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Satisfaits, mais…

À l’Est comme à l’Ouest, les Allemands affichent un taux de satisfaction record quant à leur vie personnelle. Mais l’écart se creuse lorsqu’on évoque l’économie et surtout la démocratie

À l’Est comme à l’Ouest, les Allemands affichent un taux de satisfaction record quant à leur vie personnelle. Mais l’écart se creuse lorsqu’on évoque l’économie et surtout la démocratie, © chromorange

12.02.2020 - Article

Les Allemands affichent un taux de satisfaction record quant à leur vie personnelle. Mais des écarts se creusent entre l’Est et l’Ouest si l’on évoque la démocratie ou l’économie.

81 % des Allemands se déclarent satisfaits de leur vie. Seuls 3 % sont insatisfaits et moins d’un sur quatre (22 %) se projette dans l’avenir avec pessimisme. C’est le résultat d’une enquête de la Fondation Konrad Adenauer (proche de l’Union chrétienne-démocrate) publiée il y a quelques jours. Elle confirme la tendance de précédentes études qui, à l’instar de l’Atlas du bonheur de la Poste allemande en novembre dernier, ont montré que les Allemands se sentent plus comblés que jamais. La Fondation Adenauer souligne toutefois que des écarts persistent entre l’Est et l’Ouest.

Écarts Est-Ouest

Ils ne concernent pas la vie personnelle. Trente ans après la Réunification, les Allemands se disent aussi satisfaits de leur vie à l’Est (78 %) qu’à l’Ouest (82 %). Les pessimistes sont à peine plus nombreux dans les nouveaux länder (28 % contre 20 %).

Mais des nuances apparaissent si l’on se focalise sur des domaines précis comme la politique ou l’économie. Ainsi, 37 % des Allemands se déclarent très satisfaits ou plutôt satisfaits de la démocratie, et 45 % en partie satisfaits. 17 % sont plutôt ou très insatisfaits. Mais la proportion de satisfaits est nettement supérieure à l’Ouest (40 % contre 22 % à l’Est). Et l’insatisfaction deux fois plus prononcée à l’Est (28 % contre 15 %).

Dans le domaine économique, le niveau de contentement est très élevé. 61 % des sondés se disent très satisfaits ou plutôt satisfaits de la situation actuelle. Un petit tiers s’affirme indécis. Seuls 6 % sont insatisfaits. Mais le niveau de satisfaction atteint près des deux tiers des sondés dans les anciens länder contre seulement un sondé sur deux dans les nouveaux. Et si la proportion d’insatisfaits est minime de part et d’autre, les Allemands de l’Est se déclarent plus souvent indécis que leurs voisins de l’Ouest.

Diversité régionale

Selon la Fondation Konrad Adenauer, il faut cependant se garder d’opposer frontalement l’Est et l’Ouest. « Il y a des régions affichant de hauts niveaux de satisfaction et peu d’opinions populistes à l’Est comme à l’Ouest, et des régions peu satisfaites avec un potentiel d’adhésion aux thèses populistes des deux côtés », constate-t-elle. Ainsi, l’enquête montre avant tout que « 30 ans après la Réunification, les régions allemandes sont plus variées qu’on ne le pensait et la situation dans l’ensemble plus nuancée qu’elle n’apparaît dans nombre de débats ».

A.L.

Plus d’informations :

Télécharger l'étude de la Fondation Konrad Adenauer (en allemand)

Retour en haut de page