Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Une commémoration commune des victimes de l’Holocauste

Commémoration commune à Auschwitz

Commémoration commune à Auschwitz, © dpa

06.08.2020 - Article

Pour la première fois, des juifs, des tziganes et des roms ainsi que des protestants rappellent ensemble le souvenir des personnes assassinées dans l’ancien camp d’extermination allemand d’Auschwitz.

Pour la première fois, des représentants de l’Église protestante en Allemagne (EKD), du Conseil central des Juifs en Allemagne et du Conseil central des Tziganes et des Roms allemands ont commémoré ensemble les victimes assassinées dans l’ancien camp d’extermination allemand d’Auschwitz, en Pologne. Lors d’une cérémonie avec dépôt de couronnes le dimanche 2 août, ils rappelaient la shoah - l’assassinat des juifs européens – et le génocide envers les tziganes et les roms.

Selon un porte-parole, le président de l’EKD, Heinrich Bedford-Strohm, déclarait qu’il ne comprendrait jamais comment des hommes pouvaient faire cela à d’autres hommes. « L’antijudaïsme millénaire chrétien – nous, chrétiens, devons bien le constater – a nourri l’antisémitisme meurtrier. La commémoration commune aujourd’hui et ici est donc pour moi un signe qui me touche profondément. » Le président du Conseil central des Juifs en Allemagne, Josef Schuster, déclarait qu’Auschwitz nous octroie la mission de défendre ensemble la démocratie « qui ne doit plus jamais s’approcher d’une politique méprisant la dignité humaine ».

Le président du Conseil central des Tziganes et des Roms allemands, Romani Rose, participait également à la cérémonie. Le 2 août est la Journée européenne de commémoration de l’Holocauste pour les tziganes et les roms. Les nazis ont assassiné plus d’un demi-million de tziganes et de roms dans l’Europe occupée.

 

© https://www.deutschland.de/fr

Retour en haut de page