Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Empêcher ensemble une explosion incontrôlée des contaminations

L’objectif est de maintenir autant que possible la vie publique et privée, a souligné la chancelière fédérale Angela Merkel

L’objectif est de maintenir autant que possible la vie publique et privée, a souligné la chancelière fédérale Angela Merkel, © Gouvernement fédéral/Denzel

01.10.2020 - Article

La Fédération et les Länder veulent agir rapidement, de façon adaptée régionalement, pour maintenir au plus bas le nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus dans la pandémie de Covid-19.

Si la hausse du nombre de contaminations est source d’inquiétude, l’on sait cependant qu’il est possible de la contrer grâce à des mesures appropriées, a déclaré Angela Merkel. C’est pourquoi des délibérations ont eu lieu ce jour concernant les messages à adresser à la population d’Allemagne. « Car nous savons que nous ne pourrons tout mettre en œuvre que si les gens sont disposés à suivre les règles et à contribuer à contenir la pandémie. »

L’unanimité règne quant à « nos priorités : nous voulons maintenir la bonne marche de l’économie et nous voulons que les enfants puissent autant que possible fréquenter les écoles et les crèches ».

AHA + C + L

La Fédération et les Länder appellent tous les citoyens à poursuivre l’observation systématique des mesures générales d’hygiène et de distanciation et à permettre le suivi des cas contact en veillant à fournir des données exactes.

Pour compléter la formule devenue courante « AHA », qui résume en allemand le fait de respecter la distanciation physique, les mesures d’hygiène et le port du masque, il est recommandé, alors que les chiffres progressent à la saison froide, d’ajouter un « C » pour l’application de suivi « Corona-Warn-App » et un « L » pour « Lüften » (aérer).

La recommandation d’aérer prête souvent à sourire, mais il pourrait s’agir de l’une des mesures les moins coûteuses et les plus efficaces pour stopper l’expansion de la pandémie, a affirmé la chancelière.

Outre le port du masque obligatoire, un contrôle des données personnelles devrait intervenir bientôt, par exemple dans les restaurants. Toute fausse déclaration sera à l’avenir passible d’une amende d’un montant minimum de 50 €. Les gérants de points de restauration seront sollicités pour contribuer, en évaluant leur plausibilité, à la tenue de fichiers de clients exacts et complets.

Poursuivre la stratégie de dépistage

La stratégie de dépistage du gouvernement fédéral est conservée. Il faut en particulier vérifier dans quelle mesure des tests rapides adaptés peuvent être utilisés. Les nouvelles dispositions déjà adoptées en matière de quarantaine des entrants sur le territoire doivent être mises en œuvre au plus vite.

Afin d’éviter une surcharge du système de santé à la période froide, il faut exploiter les possibilités d’ambulances dédiées aux patients fiévreux, de permanences et de consultations prioritaires. Dans le même temps, les groupes à risque devront être vaccinés préventivement contre la grippe saisonnière afin d’éviter une double infection qui pourrait s’avérer particulièrement dangereuse.

Poursuivre le développement de la stratégie des foyers d’infection

Fédération et Länder en sont d’accord : il faut réagir aux hausses locales du nombre de cas par des mesures immédiates de restrictions sur place. Les Länder garantissent donc qu’un concept de restrictions adapté impliquant les autorités du Land compétentes soit appliqué sans délai dans les arrondissements ruraux ou les villes-arrondissements cumulant plus de 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants sur la période des 7 derniers jours.

Tous les citoyens sont priés d’évaluer de manière critique, dans chaque cas, si, comment et dans quelle mesure les fêtes privées sont nécessaires et judicieuses au regard de la propagation de l’infection.

Concernant le nombre des convives lors de fêtes privées, les Länder émettront des réglementations permettant de définir un nombre maximal de participants si le taux d’incidence sur 7 jours dépasse 35 dans un arrondissement rural. Ce nombre devrait être de 50 participants au maximum dans les fêtes se déroulant dans des lieux publics ou de location. Dans les lieux privés, il est vivement conseillé de ne procéder à aucun rassemblement de plus de 25 personnes.

D’autres mesures devront être prises si le taux d’incidence sur 7 jours dépasse 50 dans un arrondissement rural. Le nombre de convives dans les espaces publics ou loués devra notamment être fixé à 25 au maximum. Dans les lieux privés, il sera instamment recommandé de ne procéder à aucun rassemblement excédant 10 personnes.

Agir de façon équilibrée à l’échelle régionale

De surcroît, les Länder instaureront, avant même que soit atteint le taux d’incidence sur 7 jours de 50, un système d’alerte précoce adapté afin d’éviter, dans la mesure du possible, que ce taux d’incidence soit dépassé.

« Notre objectif est de maintenir autant que possible la vie publique et privée », a souligné Angela Merkel. Et cela signifie selon elle que si les taux d’infection augmentent, il faudra agir vite, mais toujours de façon localement ciblée. « C’est ce que nous avons appris, qu’il ne faut pas appliquer la même chose à tout le monde, mais qu’il faut pouvoir agir de façon équilibrée à l’échelle régionale et c’est, je crois, un bon message pour nos concitoyens. »

Retour en haut de page