Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Séparés par la crise sanitaire

Les restrictions sur les voyages dues à la pandémie de Covid-19 ont durement touché de nombreux couples binationaux

Les restrictions sur les voyages dues à la pandémie de Covid-19 ont durement touché de nombreux couples binationaux, © dpa Themendienst

08.10.2020 - Article

Les restrictions sur les voyages dues à la pandémie de Covid-19 ont durement touché de nombreux couples binationaux. Voici le témoignage de l’un d’eux.

267 840 minutes, 4 464 heures, 186 jours, la moitié d’une année. C’est le temps pendant lequel Felix (27 ans) et son amie Hannah (25 ans) ne se sont pas vus. Hannah est américaine et vit à Brooklyn, Felix est allemand et habite à Berlin. Ils sont en couple depuis plus d’un an - sur deux continents différents. Ils se sont connus à Berlin en 2019 pendant qu’Hannah faisait le tour de l’Europe. Malgré la distance, ils se rencontraient presque tous les mois. Mais la pandémie est apparue et il est devenu presque impossible de se rendre dans l’Union européenne pour les partenaires non mariés venant d’un pays tiers.

Le confinement et la fermeture des frontières séparent les couples binationaux

« Cela a été une période très difficile pour nous », se remémore Felix. À cause du confinement, Hannah a perdu son emploi à New York et, de ce fait, son assurance maladie et enfin, son logement. Nous étions régulièrement en contact via Skype mais je ne pouvais pas être là pour elle comme je l’aurais souhaité«  explique le jeune Berlinois.

À Berlin, Felix travaille pour un député du Bundestag du parti de gauche. Avec son supérieur hiérarchique, il a lancé la pétition #LoveIsEssential pour demander au ministère de l’Intérieur de trouver une solution plus rapide pour les couples binationaux. Cette pétition a été signée par plus d’une centaine de députés de différents partis.

Les organisateurs ont préparé des manifestations à Berlin, Francfort et Hambourg et y ont convié des orateurs de tous les partis.  »C’était une agréable expérience que, tous partis confondus, à quelques exceptions près, nous ayons pu rechercher ensemble une solution.« 

Depuis le mois d’août, un partenaire étranger peut venir en Allemagne

Felix et Hanna se sont retrouvés à New York avant le confinement.
Felix et Hanna se sont retrouvés à New York avant le confinement.© privé

Un succès partiel a été obtenu : depuis le 10 août 2020, certains couples binationaux non mariés peuvent à nouveau se rencontrer en Allemagne – à condition qu’il s’agisse d’un  »partenariat à long terme« . Les couples doivent s’être déjà rencontrés en personne en Allemagne ou avoir eu un domicile commun à l’étranger.

Felix et Hannah ont effectué les fastidieuses démarches bureaucratiques nécessaires pour entrer en Allemagne, où Hannah a finalement pu atterri le 1er septembre.  »Pour nous, c’est un succès mais les restrictions sur les voyages séparent encore de nombreux couples et il est souvent difficile d’obtenir un visa«  regrette Felix. En octobre, Hanna doit retourner aux États-Unis où elle habitera tout d’abord chez ses parents. D’ici là, ils se réjouissent d’être ensemble car ils ne savent pas encore ce qui se passera par la suite.

© www.deutschland.de

Retour en haut de page